24.09.2020 à 00:05

SuisseSimonetta Sommaruga: «Assumons nos responsabilités»

La présidente de la Confédération s’est adressée mercredi à l’Assemblée générale des Nations unies. Elle a fustigé les États membres qui bloquent les décisions.

Simonetta Sommaruga s’exprime par visioconférence à l’Assemblée générale de l’ONU le 23 septembre 2020.

Simonetta Sommaruga s’exprime par visioconférence à l’Assemblée générale de l’ONU le 23 septembre 2020.

KEYSTONE

Lors de la 75e Assemblée générale des Nations unies (ONU), la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a appelé les États membres à prendre leurs responsabilités. Ces derniers doivent soutenir l’ONU dans ses travaux et la poursuite de ses objectifs, a-t-elle déclaré dans un message vidéo.

Le travail de l’ONU est entravé par les États membres qui bloquent les décisions ou torpillent les résolutions, a dit Simonetta Sommaruga dans son discours, prononcé dans la nuit de mercredi à jeudi. Septante-cinq ans après la fondation de l’ONU, il y a toujours des guerres et davantage de réfugiés et de personnes déplacées que jamais, a-t-elle remarqué.

Mais il y a aussi une crise climatique, des millions de personnes souffrant de la faim et l’égalité entre les genres n’est toujours pas une réalité. Il en va de la responsabilité des États membres de soutenir l’organisation avec détermination et de l’aider, ensemble, à poursuivre ses objectifs «pour le bien de l’humanité», a ajouté Simonetta Sommaruga.

La Suisse veut renforcer son expertise

La présidente de la Confédération en a profité pour mettre en avant ses propres objectifs. La Suisse a l’intention de renforcer ses capacités et son expertise sur la médiation et la facilitation auprès d’acteurs en guerre.

«Mon pays est prêt à assumer encore davantage de responsabilités», a-t-elle affirmé après avoir souligné l’engagement de la Suisse dans le domaine du droit international humanitaire (DIH) et de la prévention des conflits. «C’est pourquoi la Suisse est candidate pour la première fois à un siège non permanent au sein du Conseil de sécurité pour la période 2023-2024.»

Le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis a également représenté la Suisse lors de la 75e Assemblée générale de l’ONU qui se tient cette année, à cause de la pandémie du Covid-19, en grande partie de manière virtuelle. Le jour de l’ouverture, il a participé à la commémoration du 75e anniversaire de l’organisation. L’Assemblée générale des Nations unies se tient cette année du 21 septembre au 2 octobre.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!