24.10.2020 à 14:39

BerneSimonetta Sommaruga sur le terrain à l’Hôpital de l’Île

La conseillère fédérale a rendu visite aux soignants de l’hôpital bernois. Il faut réduire le nombre de cas, sinon le virus va devenir «dangereux pour nous tous».

Simonetta Sommaruga ce 24 octobre 2020 à l’Hôpital de l’Île.

ATS-Keystone

Pour apporter son soutien aux hôpitaux pris dans la tourmente du coronavirus, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga s’est rendue à l’Hôpital de l’Île à Berne ce samedi. Les décisions que le Conseil fédéral va annoncer mercredi devraient clarifier la situation dans tout le pays, selon elle.

«A l’hôpital, vous pouvez voir à quel point il est important de réduire le nombre de cas», a-t-elle dit à Keystone-ATS samedi. Car s’il n’y a pas assez de lits dans les hôpitaux et les unités de soins intensifs, le virus devient «dangereux pour nous tous», a souligné la conseillère fédérale.

Même si le personnel sur le terrain est très engagé, «il dépend du nombre de cas qui tombent», a-t-elle déclaré après avoir été informée des mesures que l’hôpital bernois a prises pour faire face à la hausse du nombre de malades du Covid.

«Mesures supplémentaires»

Pour lutter contre la 2e vague de la pandémie, les décisions prises par le Conseil fédéral dimanche dernier et la montée en puissance des cantons romands vendredi ne vont pas suffire. Le Conseil fédéral examine actuellement les besoins en soutiens supplémentaires, qui viendront de la défense civile ou de l’armée.

Les cantons ont gardé la main jusqu’ici dans la lutte contre le Covid même si des voix s’élèvent pour demander à Berne de reprendre le leadership comme au printemps. Les annonces que va faire le Conseil fédéral mercredi sont très attendues et devraient clarifier la situation dans tout le pays, selon la Bernoise.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!