Football: Sion ne peut faire mieux qu’un triste nul
Publié

FootballSion ne peut faire mieux qu’un triste nul

Au terme d’un match compliqué, les Valaisans doivent se contenter d’un nul qui ne fait pas ses affaires. Lugano a égalisé dans les arrêts de jeu (1-1).

par
Nicolas Jacquier, Sion
Les Luganais ont égalisé à la 95e minute.

Les Luganais ont égalisé à la 95e minute.

freshfocus

Le FC Sion avait terminé sa première partie de saison avec un nouveau gardien: Timothy Fayulu (21 ans), qui avait succédé à Kevin Fickentscher (32 ans) entre les poteaux valaisans après la déroute de Vaduz (défaite 4-1). Entre la fouge du premier et l’expérience du second, quel portier Fabio Grosso allait-il relancer à l’occasion de cette reprise anticipée?

Le verdict est tombé une heure avant le coup d’envoi lorsque la feuille de match officielle attribuait à Fayulu le rôle de titulaire. Tout sauf une surprise…

L’absence du capitaine Serey Die, relégué au rôle de remplaçant au côté de Fickentscher et Hoarau, en était davantage une alors qu’il était illusoire de penser que le revenant Léo Lacroix, privé de match depuis plus d’une année, pouvait prétendre incorporer le onze de départ après une aussi longue éclipse.

Sur une pelouse impeccablement dégagée de la neige tombée durant la nuit - un travail dominical entamé dès 5 heures du matin par les équipes de la voirie -, Sion allait d’abord jouer les hôtes invisibles à la perfection. Tant il n’y en a eu que pour Lugano durant une première période que ses joueurs ont maîtrisé sans parvenir à concrétiser leur domination. Il a manqué quelques centimètres à Lovric pour convertir un service de Gerndt (5e), une puissante tête de Sabbatini a fini dans les bras du gardien (22e) et Fayulu s’est envolé pour boxer un coup franc excentré de Custodio (40e).

Mauvaise opération

Pendant ce temps, les Valaisans, acceptant d’abandonner le jeu au risque de subir, devaient livrer 45 minutes d’une épouvantable pauvreté Alors que leur coach s’époumonait à les diriger de la voix, la vivacité de Wakatsuki n’a pas suffi à bousculer les balèzes défenseurs adverses. Il aura fallu attendre plus d’une demi-heure pour trouver la trace d’un embryon d’occasion sédunoise (32e, Karlen).

La suite fut un peu moins préoccupante, plus équilibrée aussi. Dès la reprise, un essai rageur du même Karlen frôlait le poteau gauche de Baumann avant qu’une déviation de Wakatsuki ne meure à côté du montant droit. Comme par enchantement, on vit des Sédunois plus entreprenants, plus agressifs et jouant plus haut. L’entrée de Clemenza suivie par celle de Serey Die fit du bien. Mais ce que Sion n’avait pas réussi à trouver jusque-là dans le jeu allait tomber suite à un penalty providentiel. Sifflé par M. Jaccottet lorsque Daprela déséquilibrait maladroitement Bamert. Le pied de Grgic ne tremblait pas, permettant à ce moment-là aux Valaisans d’abandonner la place de barragiste.

À la 89e, l’arbitre choisissait de ne pas siffler une main de Ruiz après avoir été consulté l’écran de contrôle, ce qui provoquait la colère des Tessinois. Mais au bout des arrêts de jeu, Lugano parvenait à égaliser grâce à un tir croisé de Daprela.

1-1, c’est évidemment une mauvaise opération comptable pour l’avant-dernier de Super League. Mais force est d’admettre que Sion ne méritait sans doute pas de l’emporter. Et que Lugano ne méritait pas de perdre…

Sion - Lugano 1-1 (0-0)

Tourbillon, huis clos. Arbitre: M. Jaccottet.

Buts: 75e Grgic (penalty) 1-0, 95e Daprela 1-1.

Sion: Fayulu; Bamert, Ruiz, Abdellaoui; Tosetti (90e Lacroix), Zock, Grgic (90e André), Theler; Dolder (64e Clemenza), Karlen (64e Uldrikis); Wakatsuki (72e Serey Die). Coach: F. Grosso.

Lugano: Baumann; Kecskes (84e Facchinetti), Maric, Daprela; Custodio (46e Covilo); Lavanchy, Lovric, Sabbatini (68e Macek), Guerreo; Gerndt (64e Ardaiz), Bottani (64e Lungoyi). Coach: M. Jacobacci.

Notes: Sion sans Andersson, Iapichino, Kabashi, Ndoye, Martic, Ndoye, Araz (blessés), Baltazar, Khasa, Itaitinga, Patrick (non convoqués). Gaëtan Karlen porte le brassard de capitaine. Lugano sans Guidotti, Osigwe (blessés), Abubakar (pas qualifié), Oss.

Avertissements: 5e Lovric, 30e Wakatsuki, 38e Grgic, 54e Daprela, 59e Lavanchy, 87e Theler.

Ton opinion

35 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Morizet

18.01.2021, 05:42

vite faudra inventer une amende sacré peuple

Ohrelio

18.01.2021, 01:11

Impossible de compter les mauvaises passes... Absence totale de système de jeu. Aucune idée balle au pied. Même seul, ils parvenaient à perdre le ballon. Voilà bien un match à ne pas montrer aux jeunes footballeurs. Un niveau de jeu indigne de la part de professionnels ! Pas difficile de faire mieux la prochaine fois, avec un peu de volonté...

Supporter mécontent

17.01.2021, 21:07

Cc combien de valaisans dans l'effectif? C'est triste. Que des joueurs qui n'ont plus aucune idée des valeurs du club.