Super League: Sion paie cash le retour de Frei

Actualisé

Super LeagueSion paie cash le retour de Frei

Alexander Frei et Hakan Yakin ont rejoué en Axpo Super League. Et quels débuts ! L'ancien buteur de Dortmund et l'ex-stratège d'Al-Gharafa se sont imposés 2-1, respectivement avec le FC Bâle et le FC Lucerne, à Sion et contre Grasshopper, marquant chacun un but.

Les Young Boys, victorieux 3-0 à Aarau, ont eux pris seuls les commandes du classement au terme de cette 3e journée.

Leurs premiers pas étaient attendus avec impatience. Or, ni Frei, ni Yakin ne déçurent. Le capitaine de l'équipe de Suisse livrait même une prestation de haut vol, inscrivant le but de la victoire à la 90e après avoir été impliqué sur l'ouverture du score de Stocker en début de match. Le no 13 du FCB ne traînait donc pas à prendre ses marques, d'autant qu'il retrouvait son ami Marco Streller - auteur de l'assist sur le 2-1 -, avec lequel les automatismes ne se firent pas du tout attendre.

Bâle signait du même coup son deuxième succès de suite à Tourbillon après celui conquis en début d'année, lui qui ne s'était encore jamais imposé en Valais depuis le retour de Sion dans l'élite. Cette deuxième défaite de Didier Tholot à domicile depuis sa prise de fonctions laissera à l'entraîneur français un méchant goût de déception. Comment le technicien saurait-il accepter la passivité de tout son bloc sur la percée de Streller amenant le but de Frei ?

«Inauguration» réussie

Barragiste la saison passée, Lucerne semble décidé à ne pas commettre les mêmes erreurs. En signant un deuxième succès en trois rencontres, le club de Suisse centrale étrennait par la même occasion son «nouveau» stade, le Gersag d'Emmenbrücke, qu'il occupera jusqu'en 2011 et la fin de la reconstruction de l'Allmend. Et le FCL non plus, à l'instar du FCB, ne regrettait certainement pas le rapatriement de Yakin.

C'était de la tête que l'international ouvrait la marque. GC, qui avait égalisé par Vallori, craquait en fin de match quand Voser provoquait un penalty (expulsion), transformé à la 93e par Renggli. Les 7145 spectateurs du Gersag avaient ainsi quelques motifs pour refaire le déplacement. Et ce même si cette victoire est soumise à condition, les Grasshoppers ayant déposé protêt en raison d'un jet de verre sur la tête de leur joueur Enzo Ruiz, obligé de quitter le terrain à la 91e. Les Zurichois avaient déjà effectué leurs trois changements.

Les Young Boys ne souffraient pas du tout pour se défaire d'Aarau. Au Brügglifeld, la formation de Vladimir Petkovic s'appuyait sur son Ivoirien Seydou Doumbia, auteur d'un doublé avant la pause à chaque fois sur un service de Marco Schneuwly. Pourtant, les Argoviens étaient prévenus, eux qui avaient encaissé 9 buts face aux Bernois la saison dernières, dont 7 à l'actif de ce même duo. La troisième réussite était signée David Degen.

Axpo Super League:

Sion - Bâle 1-2 (0-1).

Aarau -Young Boys 0-3 (0-2).

Lucerne - Grasshopper 2-1 (0-0).

Classement:

1. Young Boys 3/7. 2. Lucerne 3/6 (5-5). 3. Bâle 3/6(4-4). 4. Zurich 4/6. 5. Neuchâtel Xamax 3/5. 6. Saint-Gall 4/5. 7.Grasshopper 3/3 (4-4). 8. Sion 3/3 (5-6). 9. Aarau 3/3 (2-5). 10.Bellinzone 3/1. (ats)

Sion - Bâle 1-2 (0-1)

Tourbillon: 15 000 spectateurs.

Arbitre: Kever. Buts: 21e Stocker 0-1. 78e Mpenza 1-1. 90e Frei 1-2.

Sion: Vanins; Vanczak, Sarni, Mitreski, Paito; Serey Die, Chihab; Crettenand, Obradovic (46e Afonso), Yoda (56e Mpenza); Dabo (70e Dominguez).

Bâle: Costanzo; Sahin, Cabral, Cagdas, Safari; Huggel; Gelabert, Da Silva (70e Carlitos), Stocker (84e Shaqiri); Frei (93e Almerares), Streller.

Notes: Sion sans Alioui (blessé), Bâle sans Abraham, Chipperfield, Ferati, Inkoom, Marque, Schürpf, Zanni (blessés), Perovic (pas convoqué), Klaus, Mustafi ni Unal (avec la Suisse M19).

Avertissements: 27e Sahin. 32e Sarni. 36e Chihab. 37e Crettenand. 61e Stocker. 68e Costanzo. 72e Streller. 84e Frei. 86e Gelabert.

Ton opinion