Actualisé 16.05.2019 à 04:10

Football - Super League

Sion prend quatre points d'avance sur Xamax

Les Valaisans se sont imposés à la dernière minute grâce à un but de Bastien Toma. Ils ont fait un énorme pas vers le maintien.

de
Tim Guillemin, Sion

Sion et Xamax s'acheminaient sur un nul 0-0 mercredi à Tourbillon, dans le "derby de la peur". Et puis, Jared Khasa s'est arraché côté droit et a centré en direction de Bastien Toma, qui n'a pas tremblé pour ajuster Laurent Walthert et offrir les trois points aux Valaisans à la 93e. Dans la foulée, M. Hänni sifflait la fin de la partie. Sion, qui possède désormais quatre points d'avance sur Xamax, va aller à GC puis recevoir Thoune. Xamax accueillera Lugano avant de se déplacer à Bâle. Programme donc a priori un peu plus accessible pour les Sédunois, qui ont mis fin à une série de quatre défaites ce mercredi. Xamax peut donc d'ores et déjà très certainement se préparer pour les barrages.

En première période, les choses ont été claires dès la première minute de jeu: Xamax était venu pour défendre, Sion pour tenter d'attaquer et de faire le jeu, avec la confiance toute relative qui est la sienne actuellement. Les Neuchâtelois, positionnés dans leur habituel 5-3-2, n'ont laissé que peu d'espaces aux attaquants sédunois, qui ont tout de même réussi à se mettre en bonne position par moment. Yassine Fortune a ainsi trouvé le poteau de Laurent Walthert d'un tir croisé à ras de terre (12e) et Xamax a peiné à sortir les ballons jusqu'à la 27e et ce formidable service en profondeur de Raphaël Nuzzolo pour Kemal Ademi. L'attaquant neuchâtelois, préféré à Afimico Pululu dans le onze de départ, s'est présenté seul face à Kevin Fickentscher, mais le gardien vaudois du FC Sion a gagné son duel. 0-0 à la pause. A noter que Sion, dominateur, n'a cadré aucune de ses frappes.

Xamax a porté le danger à la 57e d'une drôle de manière, avec un ballon en hauteur de Kemal Ademi qui est venu retomber sur le haut de la barre transversale de Kevin Fickentscher, qui semblait sur la trajectoire. Un coup de tête de Mustafa Sejmenovic a trouvé le petit filet à la 59e à la suite d'une remise de Marcis Oss au deuxième poteau sur corner et Sion, plutôt serein jusque-là, commençait à douter. Le trio d'entraîneurs du FC Sion (Christian Zermatten, Sébastien Bichard, Christian Constantin) réagissait en faisant entrer deux nouveaux ailiers à l'heure de jeu, Adryan et Jared Khasa, en lieu et place de Yassine Fortune et du décevant Cleilton Itaitinga.

Le jeu devenait alors beaucoup plus équilibré et surtout Xamax beaucoup plus dangereux. Le très bon André Luis Neitzke, qui avait beaucoup de choses à se faire pardonner du reste de la saison, réalisait plusieurs interventions défensives de grande classe, mais Sion semblait sur chaque offensive neuchâteloise un peu plus près de la rupture. Kevin Fickentscher s'est également montré très sûr de lui tandis que les attaquants du FC Sion se faisaient de plus en plus discrets au fil des minutes.

Le score semblait devoir en rester à 0-0 au terme de dernières minutes irrespirables lorsque Jared Khasa s'est échappé côté droit à la 93e et a pu centrer pour Bastien Toma, laissé étrangement seul au milieu de la défense neuchâteloise. Le jeune Valaisan a amorti puis trompé Laurent Walthert pour faire exploser Tourbillon et envoyer très certainement Neuchâtel Xamax FCS en barrages.

FC Sion 1909 – Neuchâtel Xamax FCS 1-0 (0-0)

Tourbillon, 10'000 spectateurs

Arbitre: M. Hänni

But: 93e Toma 1-0

Avertissements: 16e Di Nardo (jeu dur), 20e Mveng (jeu dur)

Notes: Sion sans Ndoye (suspendu), Grgic, Carlitos, Lenjani, Mitryushkin, Raphael, Song, Morgado et Abdellaoui (blessés). Xamax sans Serey Die, Le Pogam, Nimani et Santana (blessés). 12e, tir sur le poteau de Fortune. 57e, tir sur la barre transversale d'Ademi.

Sion, en blanc, en 4-3-3

Fickentscher; Maceiras, Kouassi, Neitzke, Angha; Zock, Mveng (86e Baltazar), Toma; Fortune (62e Khasa), Cleilton (60e Adryan); Kasami.

Entraîneurs: Christian Zermatten et Sébastien Bichard

Xamax, en rouge et noir, en 5-3-2

Walthert; Gomes, Sejmenovic, Oss, Djuric, Kamber; Doudin, Di Nardo (68e Veloso), Pickel; Nuzzolo, Ademi (77e Pululu).

Entraîneur: Stéphane Henchoz

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!