Angleterre: Sir Alex Ferguson: «C'est le bon moment»
Actualisé

AngleterreSir Alex Ferguson: «C'est le bon moment»

L'entraîneur écossais a décidé de quitter son poste à Manchester United et de prendre sa retraite à la fin de la saison à l'âge de 71 ans.

Le charismatique Ecossais a-t-il décidé de tourner la page d'ici à la fin du championnat?

Le charismatique Ecossais a-t-il décidé de tourner la page d'ici à la fin du championnat?

«J'ai longuement pensé à cette décision, je ne la prends pas à la légère. C'est le bon moment», a déclaré Sir Alex dans un communiqué. Même si la rumeur courait depuis mardi soir, cette annonce a surpris le football anglais car Sir Alex s'était toujours refusé à évoquer son départ ces dernières années. La semaine dernière encore, il avait affirmé «ne pas avoir de plan» pour sa retraite, malgré une opération à la hanche qu'il doit subir cet été.

Alex Ferguson quitte Manchester United en pleine gloire, après un règne de 26 ans, durant lequel le club a accumulé un palmarès sans équivalent dans le pays. «Il était important pour moi de laisser le club dans la meilleure situation possible et je crois que c'est le cas. La qualité de ce groupe et l'âge des joueurs devraient permettre la poursuite des succès au plus haut niveau», a-t-il expliqué.

Ferguson dirigera son dernier match de Manchester United le 19 mai contre West Bromwich en Championnat d'Angleterre. Il s'agira de son 1500e match à la tête des «Red Devils». Les réactions et les hommages ont afflué dès la nouvelle connue. Le directeur général de ManU David Gill a déclaré que l'oeuvre de Ferguson au club «ne serait jamais oubliée». «C'est lui qui a porté Manchester United où il est aujourd'hui», a dit un de ses anciens joueurs Dwight Yorke.

Le nom du successeur de Ferguson n'a pas été annoncé. Les personnalités les plus souvent citées par les médias britanniques sont l'entraîneur du Real Madrid, le Portugais José Mourinho, celui du Borussia Dortmund, l'Allemand Jürgen Klopp, et surtout celui d'Everton David Moyes, Ecossais comme lui. Quel que soit l'élu, il aura fort à faire pour gagner le respect des supporters tant la figure d'Alex Ferguson est devenue légendaire de son vivant du côté d'Old Trafford, un stade où il a d'ores et déjà une statue à son effigie et une tribune portant son nom.

Platini salue un «vrai visionnaire»

Alex Ferguson, qui quittera ses fonctions d'entraîneur de Manchester United à la fin de la saison, est un «vrai visionnaire» et a apporté une «contribution majeure» au football, l'a salué mercredi le président de l'UEFA Michel Platini.

«Sir Alex a apporté une contribution majeure au football, pas seulement en Ecosse et en Angleterre, mais à travers l'Europe et au-delà», a estimé le dirigeant sur le site de l'UEFA.

«Son dévouement, son attention aux détails et son coup d'oeil pour le talent, en tant que manager de Manchester United et d'Aberdeen, ont été richement récompensés pendant plus de 30 ans, a-t-il poursuivi. Son CV est presque exceptionnel dans une profession qui repose sur le résultat et qui normalement privilégie les solutions de court terme à la vision de long terme».

«C'est un vrai visionnaire, et j'espère qu'après nous avoir aidés par le passé à travers plusieurs initiatives sur l'entraînement, il continuera à collaborer avec l'UEFA pour partager son savoir fantastique auprès de la nouvelle génération d'entraîneurs européens qui rêvent tous de reproduire ses succès dans le sport», a ajouté Michel Platini. (si/afp)

Manchester United fragilisé à Wall Street

L'action du club de football anglais Manchester United baissait nettement à l'ouverture de la séance à Wall Street mercredi, fragilisée par l'annonce du départ en retraite à la fin de la saison de son mythique entraîneur, l'Ecossais Alex Ferguson.

Vers 15h35, le cours de MANU, le symbole sous lequel s'échangent les titres du club de sport sur la place financière new-yorkaise, reculait de 3,62% à 18,09 dollars.

Depuis son entrée sur le New York Stock Exchange en août 2012, à 14 dollars, le cours a grimpé de 34% et le club est désormais valorisé à la Bourse de New York à 3,07 milliards de dollars.

Mais alors que M. Ferguson a surpris le monde du football en annoncant sa décision de prendre sa retraite à la fin de la saison à l'âge de 71 ans, les investisseurs semblaient s'inquiéter pour l'avenir de Manchester United.

Ton opinion