Corée du Nord: Site de lancement de missiles prêt à l'emploi
Actualisé

Corée du NordSite de lancement de missiles prêt à l'emploi

La Corée du Nord a terminé les travaux préparatoires d'un nouveau site de lancement de missiles à longue portée situé sur sa côte nord-ouest même si un lancement ne semble pas imminent, a rapporté mardi la presse sud-coréenne.

La structure de lancement d'un missile a été installée ainsi qu'un hangar, sur le site de Dongchang-ri, a rapporté le journal Chosun Ilbo, citant une source gouvernementale.

«Les deux ou trois mois de travaux préparatoires sont achevés. Cependant, aucun radar n'a été installé et aucun missile transporté sur le site. Un tir n'est pas imminent», a indiqué cette source.

Selon le journal, des photos satellite ont révélé l'existence d'une structure de 50 m de haut, capable d'accueillir un missile intercontinental de 40 m de long.

Les trois tirs précédents de missiles à longue portée avaient été effectués depuis le site de lancement de Musudan-ri, sur la côte est de la Corée du Nord, grâce à une structure de 32 m de haut.

Le dernier tir d'un missile à longue portée remonte au 5 avril quand Pyongyang avait tiré une fusée censée transporter un satellite, et utilisant comme lanceur un missile Taepodong-2, capable d'atteindre théoriquement l'Etat américain de l'Alaska.

Le conseil de sécurité de l'ONU a décidé vendredi à l'unanimité d'alourdir ses sanctions contre la Corée du Nord en réponse à son essai nucléaire du 25 mai, faisant craindre à Washington un nouveau test de Pyongyang.

La Corée du Nord a réagi samedi avec une extrême virulence, menaçant de ne jamais renoncer à ses ambitions nucléaires et d'utiliser son plutonium à des fins militaires.

Des responsables américains et sud-coréens ont également fait état récemment de signes montrant que Pyongyang pourrait se préparer à tirer un nouveau missile à longue portée.

(afp)

Ton opinion