Site pédophile: 57 perquisitions en Suisse
Actualisé

Site pédophile: 57 perquisitions en Suisse

Une enquête sur des vidéos à caractère pédophile sur Internet a permis à la police autrichienne de mettre au jour 2361 utilisateurs présumés dans 77 pays.

Selon le ministère de l'Intérieur, il s'agit de la plus importante affaire de ce genre en Autriche.

Vingt-trois suspects ont été entendus en Autriche, 607 faisant l'objet d'une enquête du Bureau fédéral d'enquête (FBI) américain, 466 en Allemagne et 114 en France, a précisé un porte-parole du ministère, Gerald Hesztera.

En Suisse, 57 perquisitions ont été opérées dans ce contexte dans différents cantons, a indiqué Guido Balmer, porte-parole de l'Office fédéral de la police (fedpol). Une grande quantité de matériel pornographique pédophile, ainsi que des bases de données et des ordinateurs ont été saisis.

L'enquête a été ouverte en juillet après qu'une société autrichienne eut découvert que huit vidéos pédophiles avaient été clandestinement logées sur son site internet, a précisé le ministère.

Tournées en Europe de l'Est

Ces vidéos, qui étaient proposées en téléchargement par un site russe, ont probablement été tournées en Europe de l'Est, selon les enquêteurs. «L'enquête se poursuit en Grande-Bretagne et en Russie pour identifier les animateurs du réseau», a indiqué M. Hesztera, qui a précisé que les utilisateurs présumés avaient été identifiés via leurs adresses internet.

Parmi les 23 suspects entendus en Autriche, 14 ont avoué avoir utilisé du matériel vidéo pédophile. Aucun n'a à ce jour été incarcéré. La police autrichienne a notamment saisi 38 ordinateurs ainsi que 1132 DVD et 213 cassettes vidéo, selon l'agence APA.

Les vidéos proposées sur internet, qui ont été vues à 8000 reprises en 24 heures avant leur blocage par les autorités, montraient «des scènes de très graves sévices sexuels d'enfants», dont certains âgés de 5 ans, a déclaré le ministre de l'Intérieur Gunther Platter dans une conférence de presse à Vienne. (ats)

Ton opinion