Administration: Situation détendue pour les finances publiques
Actualisé

AdministrationSituation détendue pour les finances publiques

L'évolution des recettes de la Confédération est favorable. Le résultat des cantons devrait aussi s'améliorer.

photo: Keystone/ARCHIVES-PHOTO D'ILLUSTRATION

La situation des finances des administrations publiques semble avoir été un peu plus détendue en 2015. Mais au vu notamment de l'impact du franc fort, les collectivités publiques ne pourront pas diminuer leur dette ces prochaines années.

En 2014, les finances publiques étaient dans le rouge. «Encore une fois, ce sont les cantons et, dans une moindre mesure, les communes qui entraînent l'ensemble des administrations publiques vers le bas», détaille jeudi l'Administration fédérale des finances (AFF) dans un rapport.

Les comptes de la Confédération étaient alors à l'équilibre et les assurances sociales présentaient de nouveau d«importants excédents, complète-t-elle dans ses résultats provisoires.

Détente engagée

La situation a dû se détendre un peu en 2015. L'AFF anticipe une forte amélioration du solde ordinaire des administrations publiques. Ce solde devrait atteindre presque 4,4 milliards. Un résultat soutenu par un surplus des assurances sociales de près de 1,9 milliard et par un solde ordinaire de la Confédération de 2,2 milliards.

L'évolution étonnamment favorable des recettes de la Confédération s'explique notamment par celles de l'impôt anticipé, mais aussi de l'impôt fédéral direct, souligne l'Administration.

Le résultat des cantons devrait aussi s'améliorer, affirme l'AFF se basant sur une enquête menée auprès de ces derniers. Les bons résultats de la Confédération et le versement supplémentaire de la BNS n'y sont pas étrangers.

Recettes plus modérées

En 2016, le ralentissement économique dû au franc fort devrait peser sur la quote-part des assurances sociales, sans toutefois provoquer de déficit. Les recettes de la Confédération devraient évoluer plus modérément. Celle-ci devrait clôturer sur un excédent de seulement 0,8 milliard. Quant aux cantons, ils devraient souffler un peu et enregistrer une nette baisse de leur déficit. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion