Canton de Zurich: Six ans de prison pour un braqueur de banques
Actualisé

Canton de ZurichSix ans de prison pour un braqueur de banques

Repris de justice, l'accusé avait attaqué plusieurs banques. Il devra en outre suivre une psychothérapie afin de traiter son addiction au jeu.

photo: Keystone/ARCHIVES-PHOTO D'ILLUSTRATION

Le Tribunal de district de Zurich a condamné jeudi à 6 ans d'emprisonnement un Serbe pour vol et tentative de vol. L'intéressé a déjà passé 791 jours en détention. Il devra suivre une psychothérapie afin de traiter son addiction au jeu.

Repris de justice, cet homme âgé de 34 ans avait attaqué le 24 octobre 2013 une filiale de la Banque cantonale de Zurich sur la Langstrasse. Il avait menacé deux employés à l'aide d'une arme de poing non chargée, avant d'empocher un butin de 2,5 millions de francs en devises diverses, transportées dans trois sacs poubelle.

Le soir même, il avait joué une bonne partie de son butin au casino, selon son avocat Valentin Landmann. Après son arrestation, le 7 février 2014 en Croatie, les enquêteurs avaient pu saisir la somme de 271'000 francs sur un compte bancaire à Novi Sad, en Serbie.

Autres attaques de banques

Les investigations ont révélé que l'homme avait aussi attaqué, le 12 février 2013 à Zurich, une filiale du Credit Suisse au moyen d'une fausse bombe tuyau. Il avait exigé 800'000 euros d'un employé mais, devant sa résistance, il avait pris la fuite bredouille.

Alors que le procureur réclamait une peine privative de liberté de huit ans, Valentin Landmann a dressé le portrait d'un «gentleman-voleur de banque» et demandé quatre ans et demi d'emprisonnement. Il a insisté sur l'addiction au jeu de son client, qui a traité la victime avec prévenance et n'a jamais commis d'attaque avec une arme chargée.

Rejetant l'appellation de «gentleman-voleur de banque», le tribunal a aussi refusé de considérer sa dépendance au jeu comme le principal motif du braquage. Il a condamné l'accusé, qui fait preuve d'une forte «énergie criminelle», à six ans de prison. Le juge a notamment souligné la peur qu'il a infligée à l'employé du Credit Suisse.

L'intéressé a grandi en Allemagne, où il s'est aussi fait remarquer en tant que braqueur de banques. En 2006, il avait été condamné à sept ans et demi de prison par le Tribunal du Land de Hambourg. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion