Espagne: Six blessés dans un lâcher de taureaux
Actualisé

EspagneSix blessés dans un lâcher de taureaux

Six personnes ont été blessés par des «toros bravos» lors de la sixième course des fêtes de la San Fermin.

Six hommes, dont un Américain, ont été blessés jeudi lorsque des milliers de personnes ont dévalé, avec six taureaux de combat, les rues de Pampelune, pour la sixième course des fêtes de la San Fermin, la plus rapide depuis le début de cette édition.

Les six blessés ont été hospitalisés et deux d'entre eux, un homme de 62 ans et un Américain venu de San Francisco, ont été soignés pour des blessures à la tête mais aucun n'a reçu de coup de corne, ont annoncé les autorités locales.

Un record de vitesse

Cette fois, les six taureaux, lâchés au milieu de milliers de coureurs, ont bouclé la course de 850 mètres dans les rues étroites de la ville en 2 minutes et 20 secondes, un record depuis le début de ces fêtes.

Comme le veut la tradition, vêtus de blanc, foulard rouge autour du cou, les participants venus du monde entier ont couru tout en tentant d'éviter les taureaux, tombant pour certains les uns sur les autres.

A la fin de la course, plusieurs hommes qui étaient tombés se sont recroquevillés tandis que les taureaux fonçaient vers l'arène en leur sautant par dessus.

3% de blessures graves par année

Chaque matin, des milliers de coureurs participent à cette course jusque dans les arènes de Pampelune, une tradition inspirée des bouchers qui autrefois couraient devant les bêtes amenées de la campagne pour la San Fermin.

L'an dernier, 20.500 personnes avaient pris part aux lâchers de taureaux. Chaque année, 200 à 300 coureurs sont blessés, dont trois pour cent grièvement.

Les «encierros» sont aussi parfois meurtriers. Depuis 1911, ils ont fait 15 morts. Le dernier décès remonte à 2009, lorsqu'un Espagnol de 27 ans avait été encorné au cou. (afp)

Ton opinion