Actualisé 25.10.2010 à 15:58

Champ-Dollon (GE)Six gardiens mordus et griffés

Samedi matin, un détenu psychologiquement instable et violent s'en est pris à ses geôliers qui ont dû être hospitalisés. Le pénitencier genevois est au bord de l'explosion.

von
dti

Dans la prison surpeuplée de Champ-Dollon, les cas de violence se suivent et, hélas, se ressemblent. Lors d'une crise de démence d'un détenu souffrant de troubles psychiatriques, «un cas lourd» selon les témoignages, celui-ci est parvenu à blesser six gardiens.

L'un a été mordu et un deuxième griffé. Les autres gardiens ont reçu du sang de l'individu. Les geôliers ont été emmenés à l'hôpital pour des contrôles et des analyses. Ils y ont passé la journée. Selon nos informations, par chance, le violent individu n'était pas porteur d'un quelconque virus transmissible.

Si ce nouvel accroc n'est pas de la même ampleur que les précédents où des gardiens avaient été sérieusement blessés, «cet incident a fortement touché le personnel», témoigne Constantin Franziskakis, le directeur de Champ-Dollon.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!