Actualisé

Six millions de litres de bière à l'Oktoberfest de Munich

Munich - La plus grande fête populaire du monde, l'»Oktoberfest» de Munich qui a débuté ce weekend, verra couler en 16 jours plus de six millions de litres de bière, selon les premières estimations.

La kermesse en est à sa 174e édition depuis sa naissance en 1810.

Les organisateurs attendent quelque six millions de visiteurs alors que la capitale bavaroise compte un peu plus de 1,2 million d'habitants.

Des dizaines de milliers d'amateurs, pour beaucoup en costumes traditionnels bavarois, se pressaient déjà en ce weekend ensoleillé entre le parc forain, les roulottes de friandises et de cochonailles, et 14 énormes chapiteaux où la bière est servie sur de longues tables de bois.

L'an dernier, 6,9 millions de litres de bière ont été consommés-

par chope d'un litre, la seule mesure servie - mais l'Oktoberfest avait duré deux jours de plus et la consommation devrait donc cette année être moindre.

En 2006, la fête avait rapporté à la capitale bavaroise près d'un milliard d'euros, dont 450 millions sur les lieux même de la kermesse et 300 millions dans les hôtels toujours bondés pour l'occasion.

Marie, 36 ans, une serveuse portant la traditionnelle Dirndl, robe à décolleté plongeant fleurie, à plis, avec manchons de dentelles, en est à sa sixième fête de la bière. «On gagne bien», affirme-t-elle avant d'emporter à deux mains 12 chopes d'un poids total - verres et bière - de 24 kilos.

«Notre 5e saison»

«Les étrangers ne savent pas toujours juger combien ils sont capables de boire et il nous faut parfois les envoyer dehors prendre l'air», ajoute-t-elle.

Peter Nagel, 22 ans, un Allemand de Munich en culotte de peau qui travaille dans la construction, affirme avoir pour habitude de venir à l'Oktoberfest tous les deux jours, pour quatre à cinq heures à la fois, avec des amis.

«L'Oktoberfest à Munich, c'est notre 5e saison. L'atmosphère, la musique et les gens sont formidables», affirme-t-il. «Bien sûr il y a le problème de ceux qui s'enivrent, mais le personnel de sécurité est partout et veille», ajoute-t-il.

Nombreuses rixes

Cette année, outre des dizaines de gardiens privés qui patrouillent autour des grands chapiteaux, plus de 300 policiers étaient également déployés, dont certains avec des chiens renifleurs d'explosifs.

L'an dernier, les rixes entre buveurs s'étaient soldées par quelque 300 plaintes pour coups et blessures, dont 61 causés par des jets de chopes. Et les gardes de sécurité avaient confisqué 220 000 chopes de bière vides que les chasseurs de souvenirs tentaient d'emporter au sortir des chapiteaux.

Traditions

«Ce que j'aime dans l'Oktoberfest, c'est ce côté tradition qu'ils ont su garder si longtemps», relève Bent Stroeh, 67 ans, un Danois de 67 ans qui habite Copenhague.

«J'étais déjà venu plusieurs fois dans les années 90, mais il me semble qu'il y a maintenant encore plus de gens qui portent les costumes traditionnels», estime-t-il.

Ted Satinsky et Jennifer Donelin, tous deux 24 ans et de New York, sont venus juste pour le weekend. «On était en Espagne alors on a fait un petit détour pour voir la fête à Munich avant de rentrer chez nous», dit Ted.

Selon les statistiques officielles, chaque Allemand boit en moyenne 111,6 litres de bière par an.

L'Oktoberfest en chiffres

L'an dernier, les visiteurs y ont:

- bu 6,9 millions de litres de bière.

- consommé 494 135 poulets, 43 492 jarrets de porc, et 102 boeufs.

- laissé 243 tonnes de déchets alimentaires.

- déboursé près d'un milliard d'euros.

Cette année, quelque 624 entreprises participent à la fête, dont 77 dans le secteur de la gastronomie.

- 12 000 personnes ont été engagées pour la fête.

- 300 policiers sont mobilisés pour assurer la sécurité.

- 100 000 places assises sont prévues pour les buveurs de bière.

- 964 toilettes ont été installées, ainsi que 878 mètres d'urinoirs.

- La bière coûte entre 7,30 et 7,90 euros le litre. Les toilettes sont gratuites.

ats

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!