Actualisé 24.11.2008 à 22:23

«Pour un congé parental à Genève»

Six mois de congé répartis entre papa et maman

Quatre partis de gauche et de droite s'unissent pour proposer un congé flexible pour les jeunes parents.

de
Sabrine Gilliéron

Six mois de congé parental à se partager entre les deux parents. C'est ce que souhaitent les socialistes, les Verts, les radicaux et les démocrates-chrétiens (PDC). Les quatre partis présentaient lundi leur projet baptisé «Pour un congé parental à Genève».

«Il peut être pris en bloc, à temps partiel ou encore être fractionné jusqu'à ce que l'enfant entre à l'école», a précisé l'écologiste Mathilde Captyn, initiatrice du projet. Une seule obligation toutefois, que le père prenne au minimum un mois de congé sur les six mois. «Une présence essentielle pour l'équilibre de l'enfant et de la famille», ajoute la PDC Anne-Marie Von Arx-Vernon.

Le financement de ce congé serait couvert par l'assurance maternité cantonale déjà existante. C'est-à-dire par une cotisation paritaire employeur-employé de 0,02% du salaire.

Les partis signataires souhaitent désormais faire pression sur Berne pour modifier la législation fédérale, mais le chemin est semé d'embûches: «Pour que la prestation soit offerte aux pères, il faut que la loi sur l'assurance perte de gain soit modifiée. Un changement du Code des obligations est également nécessaire», poursuit Mathilde Captyn. Les initiants espère que cette procédure durera moins de deux ans.

Ce projet appuie l'initiative parlementaire déposée en juin par le conseiller national écologiste Antonio Hodgers.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!