Actualisé 23.06.2011 à 12:38

Commerce de détail

Six mois de plus demandés pour la CCT à Genève

L'extension de la convention collective de travail (CCT) du commerce de détail arrive à échéance à la fin du mois. Pour éviter un vide conventionnel, le Conseil d'Etat a sollicité une prorogation de six mois auprès de Berne.

Ces six mois devraient permettre aux syndicats et associations patronales à Genève de conclure leurs négociations, a indiqué jeudi Mark Muller, président du Conseil d'Etat. La demande de prorogation, qui a déjà été activée et acceptée une première fois en janvier, sera examinée par le secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Ce sont les partenaires sociaux qui ont demandé au Conseil d'Etat d'intervenir, explique le conseiller d'Etat. Les négociations entre les syndicats et les associations patronales sont difficiles dans ce secteur particulièrement sensible qui concernent environ 20'000 salariés.

La CCT fixe notamment un salaire minimum et plafonne les horaires à 42 heures par semaine. Les syndicats défendent ces acquis et refusent surtout tout extension des horaires des magasins. Pour Valérie Bailleys, secrétaire syndicale au SIT, le peuple a refusé en novembre dernier des horaires élargis. Pas question donc de revenir là-dessus, souligne-t-elle. (ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!