Six morts dans un attentat contre une patrouille de police
Actualisé

Six morts dans un attentat contre une patrouille de police

Bogota - Six personnes dont deux policiers ont été tuées dimanche dans un attentat à l'explosif contre une patrouille de la police dans le port colombien de Buenaventura.

Les autres victimes sont un mineur, deux femmes et un homme.

Dix personnes ont également été blessées dont six policiers et un mineur dans un état grave, a indiqué le commandant de police local, le colonel Manuel Benavides. L'explosion a été déclenchée au passage d'une patrouille dans un quartier pauvre du port.

Un second engin, moins puissant, a explosé au même moment dans un autre secteur de la ville mais n'a pas fait de victime, selon la police.

Le maire de Buenaventura, Saulo Quinones a affirmé que ces attentats s'inscrivaient dans le cadre «d'un conflit territorial» entre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC-guérilla marxiste) et les milices paramilitaires (extrême droite).

L'élu a expliqué que le port de Buenaventura où près de 400 personnes ont été assassinées en 2006, est un «couloir stratégique» pour l'exportation de cocaïne vers les pays étrangers.

De son côté, le commandant de la police du département, le général Orlando Paez, a attribué ces attentats aux FARC après l'arrestation ces derniers jours de plusieurs guérilleros.

Déjà le 18 janvier un fourgon piégé avait explosé à l'intérieur d'une usine du groupe Nestlé dans le sud de la Colombie, blessant légèrement un employé.

(ats)

Ton opinion