Travaux forestiers: Six morts en trois mois dans les forêts
Actualisé

Travaux forestiersSix morts en trois mois dans les forêts

La Caisse nationale suisse en cas d'accident (Suva) lance un cri d'alarme: les travaux forestiers font partie des activités professionnelles les plus dangereuses en Suisse.

Ils ont coûté la vie à six personnes en trois mois, a-t-elle souligné mercredi. Pour sa campagne de prévention, la Suva a publié 10 règles destinées aux travaux d'abattage et de récolte du bois.

Selon les derniers chiffres disponibles, les entreprises forestières ont enregistré 295 accidents pour 1000 travailleurs à plein temps en 2007. «Le cas des apprentis est encore plus grave puisque la moitié d'entre eux se sont blessés cette année-là», a relevé la Suva. Depuis février 2008, on déplore huit accidents mortels dans ce domaine, soit près du double des chiffres enregistrés au cours des années précédentes.

Les entreprises forestières de Suisse vont recevoir ces prochains jours les «10 règles de sécurité pour la récolte du bois». Elles consistent notamment à ne jamais rester seul lorsqu'on effectue des travaux d'abattage ou à la tronçonneuse. Chaque intervention doit faire l'objet d'un examen soigneux de l'arbre et de son environnement, alors que les règles de sécurité doivent être respectées à la lettre. L'organisation en cas d'urgence doit être améliorée et les bûcherons-forestiers doivent faire l'objet d'un suivi permanent jusqu'au terme de leur apprentissage. (ap)

Ton opinion