Méditerranée : Six nouveaux corps repêchés après le naufrage
Actualisé

Méditerranée Six nouveaux corps repêchés après le naufrage

Six cadavres ont été retrouvés en Méditerranée après le naufrage dimanche soir d'un chalutier au nord des côtes libyennes, tandis que 364 naufragés étaient sauvés.

«Hier soir, alors que les conditions météorologiques s'aggravaient, un chalutier sur lequel s'étaient embarqués un nombre élevé d'immigrés, a chaviré», a annoncé lundi la Marine militaire. . Le naufrage a tout de suite été détecté et, de l'île italienne de Lampedusa (la plus proche des côtes libyennes), a décollé un hélicoptère d'où ont été lancées des bouées de sauvetage.

«L'intervention en quelques minutes» de deux navires militaires, d'un troisième des garde-côtes et d'un navire marchand a permis de sauver 364 naufragés, de manière coordonnée, a précisé la Marine.

«Les corps repêchés sont au nombre de six, et les recherches continuent actuellement pour d'éventuels disparus», a précisé le communiqué.

Selon la Marine militaire, quelque 4.000 immigrants ont été sauvés en 48 heures de vendredi à dimanche, dans le cadre de l'opération de sauvetage en mer «Mare Nostrum».

Dimanche matin, 18 corps avaient été retrouvés à bord d'un canot à la dérive au sud de l'île de Lampedusa, à côté de 73 survivants.

La guerre en Syrie, la dictature en Erythrée et d'autres crises aiguës en Afrique, la déstabilisation de la Libye, contribuent à un afflux croissant de clandestins qui embarquent des ports de ce pays sur des bateaux de fortune, payant le prix fort pour la traversée à des passeurs sans scrupule.

Selon le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), plus de 100'000 personnes sont arrivées en Italie par la mer depuis le début de l'année 2014. Beaucoup ont rejoint d'autres pays d'Europe. (afp)

Ton opinion