Watt d'Or 2012: Six projets énergétiques récompensés
Actualisé

Watt d'Or 2012Six projets énergétiques récompensés

Six projets romands et alémaniques se voient décerner jeudi un des «Watt d'Or» attribués pour la sixième fois par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

Parmi les lauréats et dans la catégorie «société» figure la ville de Saint-Gall: grâce à des rénovations et de normes ultramodernes dans le secteur du bâtiment, les besoins en énergie pour chauffer les immeubles et l'eau devraient diminuer de moitié d'ici 2050. Une centrale géothermique, dont la construction est prévue dès cette année, constitue un des fleurons du projet, a annoncé l'OFEN.

Rade illuminée aux LED

Dans la section «technologies énergétiques», un cordon lumineux à lampes LED pour la rade de Genève est primé. L'éclairage de la rade est l'emblème nocturne de la cité de Calvin depuis un siècle. Or cette installation semblait condamnée par l'interdiction définitive des ampoules à incandescence à l'horizon 2012.

Les services de l'énergie de Genève ont réagi en développant une lampe LED dont l'effet lumineux est identique à celui d'une lampe à incandescence classique. Depuis novembre 2010, les 4200 ampoules du cordon lumineux ont été remplacées par les lampes primées au Salon de l'invention de Genève. Si la lumière diffusée n'a rien perdu de sa chaleur, la consommation d'énergie a en revanche baissé de 90%.

Un centre de traitement de déchets de Spiez (BE) est primé dans la catégorie «énergies renouvelables». Grâce à un système de recyclage astucieux, Oberland Energie SA économise des centaines de milliers de litres de mazout et produit du compost de haute qualité.

L'OFEN récompense dans la catégorie «mobilité économe en énergie» la commune de Zermatt (VS), qui mise sur un système d'élimination des déchets baptisé «Alpenluft». Le concept repose sur des chariots élévateurs latéraux électriques alimentés par les deux centrales hydrauliques de la commune.

Les déchets sont compressés directement sur place par des micro- conteneurs à presse, d'où une diminution des allers et retours nécessaires pour vider le conteneur. Résultat: une économie d'énergie de 80% par rapport à un système d'élimination conventionnel.

Hôtel pionnier

Dans le domaine «bâtiment», c'est l'hôtel Muottas Muragl à Samedan (GR) qui a obtenu le trophée. L'établissement est complètement alimenté par des énergies renouvelables et produit même davantage d'énergie qu'il n'en consomme. Premier hôtel des Alpes à énergie positive, il fait figure de projet-phare pour le tourisme helvétique, considère l'OFEN.

Enfin, le prix spécial du jury a été attribué à l'entrepreneur Walter Schmid pour l'ensemble de son oeuvre de pionnier de l'énergie. C'est lui qui a construit dans les années 1970 les premières maisons de Suisse à capteurs solaires, de chauffages aux copeaux de bois ou de pompes à chaleur. Son plus grand succès reste le procédé, mondialement connu, de méthanisation kompogas qui permet de générer de l'énergie avec des déchets organiques.

Au total, 52 projets ont été présentés au jury. Ce dernier, présidé par l'ancienne conseillère nationale Chiara Simoneschi-Cortesi (TI/PDC), a ensuite désigné les six vainqueurs. Les lauréats reçoivent leur prix - non dotés - jeudi à Berne des mains de Mme Simoneschi. Le trophée du Watt d'Or consiste en une boule de neige géante fabriquée par l'entreprise Erwin Perzy, à Vienne. (ats)

Ton opinion