Six randonneurs égarés sous terre meurent à Tenerife
Actualisé

Six randonneurs égarés sous terre meurent à Tenerife

Depuis samedi, 23 randonneurs du même groupe, bloqués dans la même galerie, ont été progressivement secourus, après l'alerte donnée par l'un d'entre eux, qui avait réussi à sortir par ses propres moyens.

Les derniers à être secourus, parmi lesquels une Française, présentaient des signes d'épuisement, d'étourdissement et souffraient de nausées, selon les secours.

Le groupe, composé de membres de l'Association des amis de la nature de Tenerife (Atan), de l'Institut astrophysique des Canaries et d'amis, n'avait pas d'expérience poussée en randonnée, a indiqué à l'AFP une source de la sous-préfecture de Tenerife.

Selon les médias espagnols, le guide qui devait les encadrer n'a finalement pas pu les accompagner et a décidé de leur donner des indications par téléphone. Les randonneurs se sont finalement perdus.

Baptisée «Piedra de los Cochinos» (Pierre des Cochons), la galerie est située près de Los Silos, dans le nord de l'île de Tenerife. Elle mesure environ 3000 mètres de long, 1,90 m de hauteur et 1,80 de largeur, selon les médias espagnols. Elle a été ouverte il y a environ 200 ans pour capter l'eau du mont Teide, point culminant de l'Espagne (3718 m). Elle a été fermée en 1964. (ats)

Ton opinion