Six sages fêteront le 1er août avec la population
Actualisé

Six sages fêteront le 1er août avec la population

Six conseillers fédéraux iront cette année au contact de la population et prononceront un discours du 1er Août.

Comme l'an dernier, Christoph Blocher sera présent en quatre endroits, avec une halte romande à Gruyères (FR).

Seul Hans-Rudolf Merz ne prendra pas la parole en public. Déjà les années précendentes, le ministre ne s'était pas prêté à l'exercice. Il s'exprimera cependant par le biais d'internet.

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey se rendra au Grütli en compagnie de Christine Egerszegi, présidente du Conseil national. Auparavant, la population pourra l'entendre lors de la traditionnelle allocution radio-télévisée. Mme Calmy-Rey s'exprimera également le matin à Lenzburg (AG), et à Altdorf en fin de journée.

Le deuxième romand du Conseil fédéral, Pascal Couchepin, visitera une ferme lors d'un brunch. Après avoir dégusté les produits du terroir, le ministre de l'intérieur s'exprimera quelques instants.

Moritz Leuenberger préfère aussi l'intimité des petites manifestations. Il sera présent à Palagnedra (TI), village d'une centaine d'habitants.

Mini-marathon pour Christoph Blocher

Le planning est plus chargé pour Christoph Blocher. En l'espace de deux jours, il effectuera un mini-marathon. Après une première halte le 31 juillet à Schwarzenburg (BE), le ministre de la justice continuera sa route le lendemain vers Hallau (SH) en passant par Andermatt (UR). Son voyage s'arrêtera le mercredi soir sur les hauts de Gruyères (FR).

Samuel Schmid ne chômera pas non plus. Il sera présent dans un premier temps à Zuchwil (SO) à l'occasion d'une fête oecuménique. Leuzigen (BE) accueillera ensuite le ministre de la défense ainsi que l'ensemble de ses bourgeois, venus du monde entier. Il terminera sa tournée en soirée à Gansingen (AG).

Hors des frontières suisses, Doris Leuthard s'exprimera à Berlin puisque son canton d'origine, Argovie, est l'hôte d'honneur de l'ambassade de Suisse en Allemagne. Plus tôt dans la journée, elle se rendra à Greifensee (ZH).

La Fête nationale sera aussi l'occasion pour les présidents des principaux partis politiques de se placer sur l'échiquier en vue des prochaines élections fédérales. Le président du Parti socialiste, Hans-Jürg Fehr, sera ainsi à Neunkirch (SH) et Horn (TG). Fulvio Pelli (PRD) s'exprimera quant à lui à Faido (TI).

Le président du Parti démocrate-chrétien, Christophe Darbellay, parlera le 31 juillet à Châtonnaye (FR) et le lendemain dans un lieu encore à déterminer. Le programme d'Ueli Maurer (UDC) n'est lui pas encore connu.

Concours de déguisements à Genève

Au niveau des grandes villes romandes, Lausanne convie ses habitants à une fête populaire sur les quais d'Ouchy. Une partie plus officielle aura lieu sur le terrain de sport des Bossons à la Blécherette. C'est le conseiller municipal Olivier Français qui se pliera alors au tradionnel disours.

A Genève, la manifestation se déroulera sur la Promenade des Bastions. Un concours de déguisements égaiera la journée avec pour thème: La Suisse et le 1er Août. Avant le feu d'artifices, le maire de Genève, Patrice Mugny prononcera son discours.

A l'image de l'an dernier, le musée en plein air de Ballenberg s'ouvre aux quatre régions linguistiques. Le message du 1er Août sera prononcé dans les quatre langues officielles et c'est le conseil national genevois Jacques Pagan (UDC) qui s'exprimera en français.

Plus de 400 brunchs sont enfin organisés dans toute la Suisse. En 2006, environ 200 000 personnes s'étaient pressées dans les fermes afin de découvrir de plus près l'agriculture.

ats (ats)

Ton opinion