Hockey sur glace: Skoda ne veut pas du Bélarus pour le Mondial
Publié

Hockey sur glaceSkoda ne veut pas du Bélarus pour le Mondial

L’un des principaux sponsors des championnats du monde de hockey sur glace IIHF menace de se retirer si le Mondial est organisé au Bélarus.

Alexander Lukashenko et René Fasel le 11 janvier à Minsk.

Alexander Lukashenko et René Fasel le 11 janvier à Minsk.

AFP

Le constructeur automobile tchèque Skoda refusera d’être le parraineur du championnat du monde de hockey sur glace si celui-ci se tient au Bélarus où le gouvernement mène une politique de répression contre l’opposition, a-t-il annoncé samedi.

«Nous sommes partenaire des championnats du monde de hockey sur glace IIHF depuis 28 ans. Mais nous respectons et défendons aussi les droits humains», a souligné la filiale du groupe allemand Volkswagen sur Twitter.

«En conséquence, Skoda ne parrainera pas les championnats du monde 2021 si le Bélarus est confirmé comme pays coorganisateur de l’évènement», ajoute Skoda, qui parraine ces championnats du monde depuis 1993.

Le constructeur tchèque a vendu plus d’un million de voitures l’an dernier. Il est aussi le sponsor principal du Tour de France cycliste.

Résister à la «pression injuste»

Le Bélarus est le théâtre depuis plusieurs mois de manifestations contre le régime d’Alexandre Loukachenko au pouvoir depuis 26 ans. Elles visent à protester contre les conditions de sa réélection en août dernier.

Ce championnat du monde doit être organisé conjointement par le Bélarus et la Lettonie en mai et juin prochains. Les autorités de Riga ont déjà indiqué qu’elles ne souhaitaient pas en partager l’organisation avec Minsk.

Le président Loukachenko a appelé lundi le patron de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), le Fribourgeois René Fasel, à résister à la «pression injuste», pour garantir que le Mondial 2021 ait bien lieu dans son pays.

Il a ajouté, lors d’une rencontre avec le président de la Fédération en visite à Minsk, que le Bélarus était prêt à organiser cette compétition sans la Lettonie.

«Régime répressif»

René Fasel avait déclaré fin décembre qu’il allait faire «tout ce qui est possible» pour que le Mondial 2021 se déroule bien au Bélarus.

Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Tomas Petricek, a également affirmé ne pas pouvoir imaginer que le tournoi ait lieu au Bélarus, affirmant que cela «légitimerait un régime répressif».

La République tchèque a remporté six fois ces championnats du monde. L’édition 2020, prévue en Suisse, avait été annulée en raison de la pandémie de coronavirus.

(AFP)

Ton opinion

9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Sportifs coupables

16.01.2021, 17:37

Il ne faut pas simplement critiquer, à juste titre, René Fasel pour fourvoyer avec des dictateurs, mais tous les sportifs qui participent à des épreuves sportives dans des pays dictatoriaux. En participant à des épreuves sportives ils alimentent le prestige des dictateurs. Honte suprême à ces sportifs qui prônent le fair-play mais ne voient aucun inconvénient à des actes répressifs sur des innocents. Il faut également interdire tout les sportifs qui viennent de pays dictatoriaux dans les compétitions internationale, car ils font honte à leur drapeau.

pinpom

16.01.2021, 15:56

sans un sponsors comme celui-ci, j approuve Skoda qui justifie Le droit

Sam Gonffle

16.01.2021, 15:14

bravo.....