Actualisé 20.02.2008 à 15:08

Skyguide: un vol toutes les 26 secondes en 2007

L'an dernier, le responsable de la navigation aérienne en Suisse Skyguide a contrôlé 1,23 million de vols. Il s'agit d'un record, a précisé mercredi la société. Par rapport à 2006, la progression du trafic a été de 6,1 %.

Sur une base quotidienne, Skyguide s'est occupé en moyenne de 3380 vols. La progression a été praticulièrement forte à Genève, avec une croissance annuelle de 9,1 %. Le centre de contrôle de Zurich a également enregistré une hausse de 2,4 % des mouvements aériens, après six ans de régression.

Boom à Sion

Les contrôles des approches et décollages depuis Sion ont pour leur part connu un véritable boom d'une année à l'autre, avec une hausse de 40,4 %. Cette hausse marquée est due essentiellement à l'activité «business jet».

Elle concerne une clientèle aisée, prioritairement anglaise, mais aussi russe ou issue des pays nordiques, qui utilise un jet privé pour venir en vacances en Valais. La saturation des grands aéroports et les restrictions en matière de bagages pour des raisons de sécurité sur les vols de ligne ne sont pas non plus étrangères au boom constaté à l'aéroport de Sion.

Pénurie de personnel

Selon Skyguide, 91 % des vols contrôlés dans l'espace aérien helvétique en 2007 n'ont pas enregistré de retard sur leur horaire.

La ponctualité concernant les vols de transit s'est améliorée l'an dernier, a poursuivi la société de contrôle aérien. En revanche, les retards ont «nettement augmenté en aéroport pour la première fois depuis 2000». Cette tendance est la conséquence «de la hausse inattendue du trafic».

Elle a aussi pour raison la pénurie de personnel à laquelle est confrontée Skyguide. La sectorisation de l'espace aérien entraîne également son lot de problèmes. La société de contrôle aérien a toutefois promis de faire tout son possible pour «éliminer les points faibles qui sont de son ressort».

Objectifs stratégiques

Par ailleurs, le Conseil fédéral a indiqué mercredi les axes des objectifs stratégiques assignés à Skyguide pour la période 2008-2011. Le gouvernement attend que la société de contrôle aérien s'implique activement dans l'élaboration d'un espace aérien européen commun et d'une zone de surveillance du trafic incluant la Suisse.

Outre le bon déroulement du trafic aérien et sa sécurité, Skyguide est priée de gérer ses coûts efficacement. Les consignes en matière de ressources humaines restent les mêmes: mettre en oeuvre une politique du personnel moderne et socialement responsable. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!