Nendaz Freeride: Slemmeta et Bijasson pour un doublé français
Actualisé

Nendaz FreerideSlemmeta et Bijasson pour un doublé français

Les skieurs français ont réalisé un doublé à la Nendaz Freeride le 18 mars. Léo Slemmeta pris la 1ère place devant son compatriote Matthieu Bijasson.

par
comm
Les amateurs de sensations fortes ont été servis.

Les amateurs de sensations fortes ont été servis.

Léo Slemett, un skieur français de 18 ans, s'est adjugé la 6ème édition de la Nendaz Freeride dimanche 18 mars, réalisant un run d'exception agrémenté de deux back flips. Il est suivi par un autre Français, l'actuel leader du Freeride World Qualifier Tour (FWQ), Matthieu Bijasson. Le Suédois WilleLindberg a pris la 3ème place, comme en 2010. Le premier skieur suisse, le Neuchâtelois Frédéric Matthey, s'est classé 5ème.

En snowboard, chez les hommes, c'est également un Français qui s'est imposé, Ludo Guillot-Diat, qui avait pris la 3ème place l'année passée. Les Suisses ont réalisé une belle performance avec la 4ème place de Raphaël Bullet, la 5ème de Julien Zambetti, la 7ème de Mike Aeschbachet la 8ème de Julien Falco.

Chez les skieuses, le podium est international, avec la victoire de l'Autrichienne Nadine Wallner devant la Norvégienne Anne May Slinning (2ème) et l'Australienne Hanna Fisher (3ème). En snowboard féminin, les Suisses ont occupé la 2ème et la 3ème marche du podium, avec Ana Marea Zgraggen (2ème) et Nathalie Zenklusen (3ème) devant la gagnante, la Française Elodie Mouthon.

La finale s'est déroulée sur les pentes du Mont-Gond dans le secteur du Plan-du-Fou, à Nendaz. 60 skieurs et snowboarders ont réussi des lignes techniques, des sauts de barre rocheuse impressionnants, des front flips et des back flips. La compétition a été avancée d'une demi-heure en raison des prévisions météo et s'est déroulée sous un ciel ensoleillé, traversé de quelques passages nuageux.

Un millier de spectateurs

35 hommes et 25 femmes se sont affrontés dans une vingtaine de centimètres de poudreuse recouvrant de la neige dure. Les participants étaient notés par un jury de 8 membres provenant de Slovaquie, d'Ecosse, d'Espagne, de France et de Suisse, dont Cyril Neri, le multiple vainqueur de l'Xtrême de Verbier.

Quelque mille spectateurs se sont rassemblés au Village Red Bull en face du Mont-Gond dans le secteur du Plan-du-Fou à Nendaz, où ils ont pu observer des descentes à couper le souffle et se restaurer en écoutant les commentaires de la course en direct, ainsi que de la musique. Les organisateurs étaient très satisfaits de la 6ème édition de la Nendaz Freeride et de la qualité du spectacle. A part deux chutes, aucun accident n'a été signalé, grâce au professionnalisme des riders présents.

Léo Slemett était heureux de sa première place : «Après une longue montée à pied, j’ai réussi un beau run. J’ai fait ce que je voulais, avec de bonnes réceptions. La neige était bonne, il y avait beaucoup de choix dans les lignes, ça m’a permis de réaliser un run fluide. Je suis super content de moi.» Le favori de Nendaz, Richard Amacker, a malheureusement chuté: «J’ai fait un super run sur le sommet, j’ai skié vite et les sauts que j’ai pris ont volé assez loin, jusqu’à 7-8 mètres. Je suis ensuite parti à l’arrache après un saut, j’ai fait un roulé-boulé et me suis tordu le genou. Une semaine avant l’Xtrême de Verbier, ça me fait un peu peur. Je vais rester 3-4 jours tranquille, avec de la physio tous les jours pour réparer cette petite blessure».

Ton opinion