Slovaquie: la police saisit de l'uranium enrichi

Actualisé

Slovaquie: la police saisit de l'uranium enrichi

Les polices slovaque et hongroise ont annoncé jeudi avoir saisi à la frontière entre les deux pays près d'un demi-kilo d'uranium enrichi qui aurait pu être utilisé pour fabriquer une bombe «sale».

Elles ont arrêté trois trafiquants.

Ces hommes ont été interpellés mercredi alors qu'ils s'apprêtaient à passer la frontière en voiture, a indiqué le vice- directeur de la police slovaque Michal Kopcik. Ils transportaient deux conteneurs contenant 481,4 grammes d'uranium, dont de l'uranium 235, qui est utilisé dans les réacteurs nucléaires et les têtes nucléaires, et de l'uranium 238.

«L'uranium radioactif est d'autant plus dangereux qu'il était sous forme de poudre», a souligné le responsable. Ces produits se négocient autour de 3500 dollars le gramme, soit une valeur totale d'1,4 million de dollars pour la saisie.

Selon les premières informations, l'uranium serait de provenance ukrainienne. Sa destination finale n'a été dévoilée, car l'enquête est toujours en cours.

L'interpellation des trafiquants a été menée au terme d'une longue filature menée conjointement par les polices hongroise et slovaque. «La police surveillait vendeurs et acheteurs», a dit M. Kopcik.

Les suspects sont un ressortissant ukrainien de 40 ans, un Hongrois d'origine ukrainienne de 49 ans et un autre Hongrois de 51 ans, selon la police. Deux ont été arrêtés du côté slovaque de la frontière, le troisième du côté hongrois. (ats)

Ton opinion