Actualisé

Smart ne serait plus à vendre

Selon le Handelsblatt, DaimlerChrysler ne souhaiterait plus vendre sa filiale Smart et aurait mis un terme au mandat de la banque d'affaires Goldman Sachs.

Smart n'a pas réalisé un seul franc de bénéfice depuis sa création, en 1998. Elle a supprimé des emplois, réduit ses coûts et ses pertes, 600 millions d'euros (944 millions de francs) en 2004. Selon DaimlerChrysler, Smart devrait atteindre l'équilibre en 2007.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!