Actualisé 08.10.2012 à 05:33

Etats-UnisSmartphones testés à l'échelle d'une grande ville

Des chercheurs ont simulé l'utilisation de milliers d'appareils mobiles. Leur objectif? Déterminer leurs points faibles.

de
Alberto Tikulin
David Fritz, l'une des chevilles ouvrières du projet MegaDroid.

David Fritz, l'une des chevilles ouvrières du projet MegaDroid.

«Les smartphones sont utilisés de la même manière qu'un ordinateur de bureau ou un laptop. Et, même s'il s'agit de cibles faciles, personne ne les a encore étudiés à large échelle.» Partant de ce constat, David Fritz et d'autres chercheurs des Sandia National Laboratories, en Californie, ont mis au point le réseau MegaDroid. Déconnecté du monde réel, le système composé de plus de 500 ordinateurs recrée virtuellement le fonctionnement de 300 000 appareils tournant sous Android. Il permet de reproduire un comportement «humain» lié à la téléphonie mobile: utilisation du GPS, envoi de SMS, surf sur internet.

Le but de ces analyses est notamment de déterminer de quelle manière et à quelle vitesse se propagerait un virus informatique dans une communauté de téléphones intelligents. Mais ce système peut également être utilisé pour comprendre l'impact de ce type de mobile sur les réseaux lors d'une attaque militaire ou d'une catastrophe écologique. Ces données pourraient alors permettre aux autorités d'être mieux préparées en cas d'incident, relate le «New York Times».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!