Attentats à Paris: SMS des kamikazes: «On est partis, on commence»
Actualisé

Attentats à ParisSMS des kamikazes: «On est partis, on commence»

Les téléphones commencent à parler. Notamment un, retrouvé dans une poubelle, près de la salle de spectacles du Bataclan, qui révèle le dernier SMS avant les attaques.

1 / 277
kein Anbieter
23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

BFM TV
16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

Capture d'écran BFM TV

Selon des informations rendues publiques mercredi par «Le Monde», un portable a été retrouvé dans une poubelle dans la zone du Bataclan. Le journal français révèle le contenu d'un SMS qui figure dans le téléphone.

Le dernier message des kamikazes contient cinq mots, selon le journal français: «On est partis, on commence.» Le SMS a été envoyé à 21h42 vendredi, le soir des attentats de Paris. Un plan détaillé du Bataclan a été retrouvé dans le même téléphone. (20 minutes)

Ton opinion