Meurtre de Ganterschwil (SG): SMS menaçant: «Je vous choperai après ton travail»
Actualisé

Meurtre de Ganterschwil (SG)SMS menaçant: «Je vous choperai après ton travail»

Le Macédonien de 29 ans, accusé d'avoir tué un Slovaque mercredi passé à Ganterschwil, aurait menacé sa future victime ainsi que l'ex-copine de cette dernière un jour avant les faits.

par
rar/ofu
1 / 6
23.03.2020 Un Macédonien de 34 ans (photo) a été condamné à 19 ans de prison pour avoir tué de neuf coups de feu un Slovaque de 36 ans, en septembre 2015, à Ganterschwil (SG). Il avait menacé sa future victime ainsi que l'ex-copine de cette dernière par SMS, un jour avant le bain de sang.

23.03.2020 Un Macédonien de 34 ans (photo) a été condamné à 19 ans de prison pour avoir tué de neuf coups de feu un Slovaque de 36 ans, en septembre 2015, à Ganterschwil (SG). Il avait menacé sa future victime ainsi que l'ex-copine de cette dernière par SMS, un jour avant le bain de sang.

Facebook
Un complice, un Suisse âgé de 55 ans, a quant à lui été condamné à quatre ans de prison pour complicité d'homicide volontaire

Un complice, un Suisse âgé de 55 ans, a quant à lui été condamné à quatre ans de prison pour complicité d'homicide volontaire

Keystone
La victime a été tuée alors qu'elle marchait en compagnie d'une femme sur un chemin de campagne à Ganterschwil (SG).

La victime a été tuée alors qu'elle marchait en compagnie d'une femme sur un chemin de campagne à Ganterschwil (SG).

20 Minuten/rar

Des recherches menées par la «Südostschweiz» viennent apporter de nouveaux éléments au meurtre de Ganterschwil (SG). Mercredi dernier, un Slovaque de 36 ans avait été abattu sous les yeux de son ex-petite amie sur une route de campagne. Peu après les faits, deux suspects - un Macédonien de 29 et un Suisse de 50 ans - avaient pu être arrêtés.

Interdit de bar

Le quotidien alémanique explique dans son édition de mardi que l'ex-copine de la victime, âgée de 38 ans, avait l'habitude de travailler dans un bar à Glaris. C'est là qu'elle aurait fait la connaissance du tueur présumé de 29 ans. «Il était là presque tous les soirs», confirment plusieurs habitués de l'établissement. Des témoins se souviennent avoir vu le jeune homme complètement hors de lui le soir du 6 août. Il serait rentré dans le bar et aurait commencé à se disputer avec la trentenaire. La patronne de l'établissement aurait alors mis le Macédonien à la porte et lui aurait interdit de revenir. Comme le suspect n'aurait rien voulu entendre, la tenancière aurait finalement appelé la police cantonale. Contactées par la «Südostschweiz», les forces de l'ordre confirment l'intervention.

Les témoins interrogés par le journal racontent que le Macédonien était tombé amoureux de la serveuse et qu'il voulait l'épouser. Des avances que la femme de 38 ans aurait tant bien que mal tenté d'ignorer et de repousser. D'autres habitués du bar assurent que le jeune homme de 29 ans voulait uniquement la marier pour pouvoir rester en Suisse.

Message menaçant un jour avant le drame

Un jour avant le bain de sang, la serveuse aurait reçu un SMS de la part du suspect dans lequel il la menaçait elle et son ex-petit ami de 36 ans, qui était avec elle dans le bar à ce moment-là: «Je vous choperai après ton travail. Vous n'avez aucune chance.» A peine douze heures plus tard, le Slovaque a été abattu sous les yeux de son ex.

Ces nouvelles révélations viennent contredire celles faites lundi par «Blick». Selon le quotidien alémanique, le Slovaque avait pressenti que quelque chose de mal allait se passer. Dans un message à son frère, il aurait soupçonné son ex-copine de manigancer quelque chose dans son dos.

Ton opinion