Gadget: Snap laisse tomber ses drones à selfies

Publié

GadgetSnap laisse tomber ses drones à selfies

L’accessoire ludique fait les frais du coup de mou que connaît son fabricant, l’éditeur de l’app de messagerie Snapchat.

Le Pixy tire sa révérence seulement quatre mois après son introduction.

Le Pixy tire sa révérence seulement quatre mois après son introduction.

snap

Le Pixy, une caméra volante qui décolle et atterrit dans la main de l’utilisateur, tire déjà sa révérence, à peine quatre mois après son introduction. Son fabricant, Snap, l’a annoncé à l’interne par la voix d’Evan Spiegel, patron de l’application Snapchat, rendue populaire par ses messages éphémères et ses «stories». Le développement du Pixy a été sacrifié par l’entreprise, contrainte de redéfinir ses priorités après des résultats décevants et la dégringolade de son titre en Bourse.

Le Pixy ne connaîtra pas de successeur, mais Snap devrait continuer à le commercialiser, aux États-Unis et en France notamment, avec des stocks dont la quantité avait été limitée dès le départ.

Le lancement de produits matériels reste pourtant un objectif pour Snap, rappelle le «Wall Street Journal». En 2016, l’éditeur de Snapchat s’est profilé comme une entreprise de caméras au lieu d’une simple plateforme de médias sociaux, avec notamment la mise en avant de filtres de réalité augmentée. Il avait lancé des lunettes de soleil avec un appareil photo, appelées Spectacles, qui en sont à leur troisième génération mais dont les ventes peinent toujours à décoller.

(laf)

Ton opinion

4 commentaires