Mode: Sneakers vs bateaux: le match
Actualisé

ModeSneakers vs bateaux: le match

Cet été marque le retour de la «boat shoe». Mais la basket branchée tient bon la barre. Qui va l'emporter?

par
Stéphanie Billeter/Sandra Imsand

«Tu as vu? Quelle horreur, la chaussure bateau est partout!» Cette remarque lancée spontanément durant une discussion plutôt banale a mis le doigt (de pied) sur un thème fondamental: l'été sera-t-il bateau?

Pour marquer le retour de cette chaussure née dans les années 1970, et oubliée jus­qu'à l'été dernier, les marques la généralisent désormais sous l'appellation anglaise de «boat shoe». Nettement plus chic, non? Reste que, terme anglais ou non, ces modèles conservent leur côté très BCBG.

En face, les adeptes de la couleur et du mouvement restent à l'aise dans leurs baskets. A tel point d'ailleurs qu'ils sont capables d'acheter le même modèle en plusieurs couleurs différentes, de courir les magasins pour une édition spéciale. D'ailleurs, un événement les invite ce week-end à Zurich. A la fois exposition, bourse d'échange et boutique géante, Sneakerness fait la part belle... aux sneakers. Pour que l'été soit loin d'être totalement bateau.

La Mecque des sneakers à Zurich

Samedi, Snearkerness envahit l'ex-halle d'ABB à Oerlikon (ZH). Véritable référence pour les fans de baskets, cette manifestation regroupe des gros collectionneurs, des stands de professionnels ainsi que de simples badauds venus voir ce qui se fait dans le monde de la sneaker. Diana Cabarles, une des fondatrices de l'évenement, évoque sa passion pour les chaussures.

-Collectionnez-vous les baskets?

-Oui, j'en ai environ 250 paires. J'ai même une chambre entièrement consacrée à ma collection. Certains des modèles que je possède ne sont même pas à ma taille, mais je voulais absolument les avoir!

- Comment est né Sneakerness?

- En 2008, nous avons proposé un petit événement à Berne. L'année d'après, nous avons voulu nous inspirer des conventions à l'américaine et nous avons déménagé à Zurich. Depuis, Sneakernessa a bien grandi: Vienne, Cologne et Amsterdam accueillent aussi cet événement.

- Les Romands sont-ils les bienvenus?

- Bien sûr, les Romands sont même de vrais accros aux baskets. Un collectionneur en particulier, Camille Lob, du magasin Secret Spot à Vevey, possède près près de 4000 paires. Il vit carrément au milieu des boîtes!

Sneakerness

Samedi 18 juin de 12h à 19h. Stage One, Elias-Canetti-Strasse 7, à Zurich. Prix: 5 fr. (22 francs avec l'afterparty)

Ton opinion