Météo: «Snowzilla» se dirige vers l'Europe
Actualisé

Météo«Snowzilla» se dirige vers l'Europe

La tempête monstre qui a frappé l'Est des USA faisant 25 morts fait route sur la Grande-Bretagne qui s'attend à du très mauvais temps.

par
cht/nxp

Alors que l'est des Etats-Unis se relève progressivement d'une tempête de neige historique qui l'a paralysée et a fait au moins 25 morts et causé pour au moins 850 millions de dégâts, celle-ci a quitté la côte et se situe désormais sur l'Atlantique et fait route sur l'Europe.

Quand Snowzilla va-t-elle frapper le Vieux Continent? La question n'est pas encore tranchée. Mais les services météo du Pays de Galles, en Angleterre, s'attendent à de fortes pluies et des inondations déjà cette semaine. Selon les spécialistes, la tempête devrait frapper surtout la Grande-Bretagne et l'Ecosse, mais sans doute de manière moins intense qu'aux USA.

Sur la côte est, Washington, où l'administration et les écoles restaient fermées, avait plus de mal à retrouver une vie normale que New York lundi. Les opérations de déblayage ont été menées tambour battant dimanche, après le passage de Jonas qui a fait tomber des quantités massives de neige durant plus de 36 heures jusqu'à l'aube dimanche sur une dizaine d'Etats et leurs 85 millions d'habitants.

Record battu à Central Park

A New York, le record a été battu à Central Park avec 67 cm en une journée, de même qu'à Washington, où l'aéroport Dulles International a été enseveli sous 56 cm de poudreuse en 24 heures. Au moins 25 personnes ont péri, victimes d'accidents de la route où d'attaques cardiaques lors du déblayage. Cinq sont mortes dans la région de New York, six en Caroline du Nord, six en Virginie et deux dans le Kentucky, une dans le Maryland, l'Arkansas, l'Ohio, le Delaware, la Caroline du Sud et à Washington.

Dans le New Jersey, plusieurs villes de la côte Sud de l'Etat ont subi des inondations, ainsi que des coupures d'électricité.

Retour à la normale

L'intensité de «Snowzilla» avait incité les autorités de Washington et Baltimore à neutraliser le réseau de transport public pour le week-end et New York à interdire la circulation dans ses rues tandis que des milliers de vols ont été annulés. La circulation a été de nouveau autorisée à New York, et les rues étaient rouvertes lundi dans toute la métropole, à Long Island et dans le New Jersey. Les écoles étaient ouvertes.

Le beau temps revenu dimanche a attiré dehors des foules d'amateurs de luge et bonshommes de neige. A Washington, plusieurs centaines de grands enfants ont participé à une bataille de boules de neige géante au rond-point de Dupont Circle, répondant à un appel lancé sur les réseaux sociaux. Et à New York, des milliers de personnes ont envahi Central Park, équipés de raquettes et parfois de skis de fond.

(cht/nxp/ats/afp)

Ton opinion