Football – Champions League: Soirée de bourdes défensives à Paris
Actualisé

Football – Champions LeagueSoirée de bourdes défensives à Paris

Le quart de finale aller de Champions League entre le PSG et Manchester City (2-2), mercredi soir, a donné lieu à une séance portes ouvertes.

par
duf

Annoncé comme le choc des «nouveaux riches», le match opposant le Paris Saint-Germain aux «Skyblues», ou «Cashico» n'a pas déçu, au Parc des Princes. Avec quatre buts et un penalty manqué, le festival offensif était au rendez-vous. Mais il aurait pu en être autrement sans une belle collection de gaffes de la part des défenses des deux adversaires.

Tout a commencé dès la 38e minute avec une perte de balle évitable de la part des Parisiens à mi-terrain. Manchester City et Kevin De Bruyne n'ont pas hésité à profiter de la contre-attaque pour ouvrir le score. A peine quelques instants plus tard, cependant, Zlatan Ibrahimovic a remis les pendules à l'heure, après avoir raté la transformation d'un penalty à la 14e, en profitant d'une bourde énorme de Fernando à la relance. Le Suédois n'a eu qu'à contrer le mauvais contrôle du défenseur mancunien pour que le ballon vide dans la cage désertée par Joe Hart (41e).

Si la parade hasardeuse du même gardien international anglais, qui a vu le ballon ricocher sur ses gants droit dans la course d'Adrien Rabiot à la 59e, ne peut pas être considérée comme une véritable gaffe, au vu la difficulté de l'arrêt, on ne peut pas en dire autant de la mésentente entre les défenseurs parisiens Serge Aurier et Thiago Silva à la 72e. Fernandinho n'en demandait pas tant pour égaliser avec chance et offrir une situation avantageuse aux Citizens en vue du match retour, la semaine prochaine. Les défenseurs ont du travail sur la planche pour se remettre à niveau d'ici-là.

Voilà une preuve que des formations construites à coups de millions ne sont pas gages de prestations exemptes de tous reproches.

Ton opinion