Irak: Soldat américain tué dans une opération contre l'EI
Actualisé

IrakSoldat américain tué dans une opération contre l'EI

L'intervention a été menée à la suite d'informations selon lesquelles les otages allaient être prochainement massacrés.

1 / 150
L'Iran a arrêté 27 personnes soupçonnées de préparer des attentats. (7 août 2017)

L'Iran a arrêté 27 personnes soupçonnées de préparer des attentats. (7 août 2017)

AFP/archive/photo d'illustration
La Royal Air Force bombarde une base de l'EI. Deux avions britanniques ont participé à un bombardement de la coalition lundi contre un ancien palais de Saddam Hussein, devenu l'un des quartiers généraux de Daech ainsi qu'un centre d'entraînement pour terroristes étrangers», explique le ministère britannique dans un communiqué. (3 août 2016)

La Royal Air Force bombarde une base de l'EI. Deux avions britanniques ont participé à un bombardement de la coalition lundi contre un ancien palais de Saddam Hussein, devenu l'un des quartiers généraux de Daech ainsi qu'un centre d'entraînement pour terroristes étrangers», explique le ministère britannique dans un communiqué. (3 août 2016)

kein Anbieter/DR/Twitter
Selon les renseignements kényans, une centaine de Kényans ont rejoint les rangs de l'EI en Libye et en Syrie.

Selon les renseignements kényans, une centaine de Kényans ont rejoint les rangs de l'EI en Libye et en Syrie.

AFP/DR/Photo d'illustration

Un militaire américain a été tué dans une opération commando de libération d'otages retenus par le groupe Etat islamique (EI) en Irak. L'opération, à Hawija dans le nord du pays, a permis de libérer 70 otages, selon les autorités américaines. Il s'agit du premier soldat américain tué lors d'une opération terrestre contre l'EI.

Un porte-parole du Pentagone a précisé que l'attaque, menée dans la nuit de mercredi à jeudi, avait été décidée à la demande des autorités du Kurdistan irakien, à la suite d'informations selon lesquelles les otages allaient être prochainement massacrés.

70 otages libérés

Plusieurs djihadistes de l'EI ont été tués dans les affrontements et cinq autres ont été capturés, a-t-il dit. Parmi les quelque 70 otages libérés figurent une vingtaine de membres des forces de sécurité irakiennes et des combattants kurdes, selon le porte-parole.

Un chef militaire kurde irakien a précisé que le raid héliporté des forces spéciales avait été mené dans la région d'Hawija, province de Kirkouk. Selon une source dans cette région, les militaires américains ont attaqué une maison où étaient réunis des chefs militaires de l'EI. Les fusillades et les explosions ont duré plusieurs heures, a ajouté cette source.

Les Etats-Unis ont déployé 3500 militaires en Irak, dans le cadre de l'opération Détermination absolue contre le groupe EI. Ces troupes ont un rôle de formation, de conseil et d'assistance aux forces irakiennes. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion