Turquie: Soldat armé sur un bateau russe dans le Bosphore
Actualisé

TurquieSoldat armé sur un bateau russe dans le Bosphore

Nouvel incident diplomatique entre russes et turcs après la diffusion d'images montrant un soldat russe armé d'un lance-missile à bord d'un navire de guerre croisant dans les eaux turques.

1 / 31
09.08 Le président russe Vladimir Poutine a déclaré s'attendre à un «travail difficile pour «réanimer la coopération économique» avec la Turquie, à l'issue d'une rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, après neuf mois de crise diplomatique.

09.08 Le président russe Vladimir Poutine a déclaré s'attendre à un «travail difficile pour «réanimer la coopération économique» avec la Turquie, à l'issue d'une rencontre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, après neuf mois de crise diplomatique.

epa/Anatoly Maltsev
04.04 Un Turc accusé par Moscou d'avoir tué un pilote militaire russe qui s'était éjecté au-dessus de la Syrie après que son bombardier eut été détruit par la chasse turque en novembre a été placé en détention, a annoncé l'agence turque Dogan. Ankara a manifesté sa volonté d'apaiser son contentieux avec Moscou.

04.04 Un Turc accusé par Moscou d'avoir tué un pilote militaire russe qui s'était éjecté au-dessus de la Syrie après que son bombardier eut été détruit par la chasse turque en novembre a été placé en détention, a annoncé l'agence turque Dogan. Ankara a manifesté sa volonté d'apaiser son contentieux avec Moscou.

30.01 Ankara a convoqué l'ambassadeur russe pour lui faire part de sa «ferme condamnation» d'une nouvelle violation de son espace aérien, deux mois après qu'un bombardier russe a été abattu par la chasse turque.

30.01 Ankara a convoqué l'ambassadeur russe pour lui faire part de sa «ferme condamnation» d'une nouvelle violation de son espace aérien, deux mois après qu'un bombardier russe a été abattu par la chasse turque.

AFP/Adem Altan

La Turquie a convoqué lundi l'ambassadeur russe à Ankara après la diffusion d'images d'un soldat russe en position de tir avec un lance-missile à bord d'un navire de guerre croisant dans les eaux turques, a indiqué à l'AFP le ministère des Affaires étrangères turc. Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu a qualifié cette attitude de «provocation», en pleine crise diplomatique entre Ankara et Moscou depuis la destruction d'un bombardier russe par l'aviation turque à la frontière syrienne.

Plusieurs médias turcs ont diffusé dimanche les images d'un soldat russe portant sur son épaule un lance-missile sol-air à bord d'un navire russe identifié comme le Caesar Kunikov, qui appartient à la flotte russe présente en mer Noire. Ankara a «souligné» devant l'ambassadeur russe son souhait de «ne pas voir se répéter des actions non conformes à la convention de Montreux ou encore à l'esprit du droit international, qui n'ont aucun lien direct avec le passage (du navire)», ont indiqué à l'AFP des sources diplomatiques turques.

«J'espère qu'il s'agit d'un incident isolé»

Signée en 1936, la convention de Montreux institue et encadre le libre passage des navires par les détroits du Bosphore et des Dardanelles. Le navire russe a traversé les détroits turcs vendredi, ont précisé les sources diplomatiques turques à l'AFP. «J'espère qu'il s'agit d'un incident isolé, ce n'est pas une bonne approche», a déclaré lundi M. Cavusoglu lors d'un entretien télévisé, avant la convocation de l'ambassadeur. «Ces navires ne représentent pas un danger pour nous. Cependant, lorsque nous percevons un danger, nous donnons la réponse qui convient», a-t-il ajouté.

La Turquie et la Russie traversent leur pire crise diplomatique depuis la Guerre froide, après qu'un avion militaire russe a été abattu le 24 novembre par l'armée turque. La Russie a déjà annoncé des mesures de rétorsion à l'encontre de la Turquie. Selon des médias turcs, Ankara a bloqué pendant la fin de semaine un navire russe dans le port de Samsun (nord), sur la mer Noire, en raison de documents incomplets, trois autres navires pouvant quitter le port. (afp)

Ton opinion