Actualisé 11.03.2013 à 14:57

Afghanistan

Soldats afghans et de l'Otan tués par un faux militaire

Plusieurs membres des forces de sécurité afghanes et de la coalition de l'Otan ont été tués lundi dans l'est du pays lorsqu'au moins un homme
en uniforme des forces afghanes a ouvert le feu sur eux.

Deux soldats américains et des membres des forces de sécurité afghanes ont été tués lundi lorsqu'un homme portant l'uniforme afghan a ouvert le feu sur eux dans la province du Wardak, située à la porte de la capitale Kaboul, a indiqué l'armée américaine dans un communiqué. Dix soldats américains ont été touchés dans l'attaque.

«Je peux vous dire qu'une attaque de l'intérieur est survenue dans le district de Jalrez», située à la porte de Kaboul, a déclaré à l'AFP Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

D'après un premier communiqué de l'Isaf, qui ne mentionnait que des «blessés» afghans et de la coalition, «un membre des forces de sécurité afghanes a ouvert le feu sur des membres des forces de sécurité afghanes et des forces spéciales américaines à Jalrez» avant d'être tué.

Le 24 février, le président Hamid Karzaï avait exigé le retrait des forces spéciales américaines de la province instable du Wardak, après qu'elles eurent créé des «groupes armés illégaux» générateurs d'«insécurité». Cet ultimatum était arrivé à échéance dimanche.

Les soldats internationaux se battent contre l'insurrection menée par les talibans aux côtés des policiers et militaires afghans, qu'ils forment avant le retrait de l'essentiel des troupes étrangères à la fin 2014.

En 2012, plus de 60 soldats étrangers ont péri lors d'«attaques de l'intérieur», d'hommes portant l'uniforme afghan sur les alliés de l'Otan, qui sont dues à des antagonismes culturels entre étrangers et afghans mais aussi à des infiltrations de talibans au sein des forces de sécurité afghanes.

Trois individus portant l'uniforme militaire afghan avaient par ailleurs tué vendredi un contractant civil de l'Otan dans la province de Kapisa (nord-est de Kaboul). En janvier, un soldat britannique avait été abattu par un militaire afghan. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!