Actualisé 10.05.2008 à 04:57

Soldats US et animaux incinérés sur le même site

Le Pentagone a annoncé vendredi qu'il allait revoir les procédures de crémation des soldats américains morts en action.

Il répond ainsi à la polémique sur un crématoire où sont incinérés à la fois des êtres humains et des animaux.

Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates a réclamé une enquête, a indiqué le Pentagone. Mais le responsable de la presse du Pentagone Geoff Morrell a affirmé qu'il n'y a aucune preuve que des membres de l'armée américaine aient été incinérés dans un incinérateur habituellement utilisé pour des animaux de compagnie.

Un responsable militaire non identifié s'était plaint vendredi après s'être rendu à la morgue de la base de l'US Air Force à Dover pour rendre hommage à un collègue tué au combat. Il a découvert que le soldat devait être incinéré dans un centre en dehors de la base qui faisait sur un panneau de la promotion pour l'incinération des animaux de compagnie, ont-ils expliqué.

L'officier a alors envoyé un e-mail avec des photos du crématorium au Pentagone, ce qui a conduit M. Gates à réclamer une enquête. Le crématorium en question était sous contrat avec l'US Air Force pour incinérer les soldats ramenés d'Irak et d'Afghanistan via la base de Dover.

Geoff Morrell a lui assuré que les crémations étaient réalisées sur un site ayant deux incinérateurs pour les humains et troisième pour les animaux. Mais a ajouté le responsable de la presse, «nous pensons que nos héros méritent d'être traités mieux que ça».

Robert Gates a également estimé qu'utiliser un même lieu pour des animaux et des humains était «totalement inapproprié pour un traitement digne de nos soldats morts en service».

L'US Air Force a mis un terme à son contrat avec le crématorium en question. Elle n'utilisera désormais que des installations jouxtant des pompes funèbres, et exigera une présence militaire sur place.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!