Somalie: les chefs de guerre posent les armes

Actualisé

Somalie: les chefs de guerre posent les armes

Les principaux chefs de guerre à Mogadiscio ont accepté vendredi de rendre leurs armes au gouvernement somalien de transition.

Ils ont également accepté d'intégrer leurs hommes dans les forces de sécurité, a annoncé le porte-parole du gouvernement.

«Les principaux chefs de guerre qui contrôlaient une partie de la capitale somalienne ont décidé de rendre leurs armes au gouvernement fédéral de transition après quatre heures de discussions avec le président» Abdullahi Yusuf Ahmed, a déclaré précisé le porte-parole, Abdirahman Dinari, à Mogadiscio.

«Ils ont aussi accepté d'ordonner à leurs miliciens de rejoindre l'armée nationale (...) et le gouvernement a accepté» lors d'une réunion à la résidence du chef de l'Etat à Mogadiscio, a-t-il ajouté.

Cet accord intervient peu après un échange de tirs devant la résidence du président, Villa Somalia, entre des gardes de M. Yusuf et des miliciens d'un puissant chef de guerre. Au moins cinq personnes ont été tuées lors de cet incident. Les chefs de guerre sont rentrés dans Mogadiscio fin décembre 2006 après le départ des islamistes, qui contrôlaient la capitale depuis juin-juillet. (ats)

Ton opinion