Conseil fédéral: Sommaruga pas obligée de prendre un cochon
Actualisé

Conseil fédéralSommaruga pas obligée de prendre un cochon

Simonetta Sommaruga ne sera peut-être pas obligée de serrer un cochon dans ses bras à l'Olma ni d'admirer de belles carrosseries au salon de l'automobile à Genève.

Le Conseil fédéral a décidé vendredi de supprimer la liste prédéfinie de manifestations auxquelles il accordait une participation officielle.

Toutes les requêtes seront désormais traitées à égalité. Le gouvernement est invité chaque année à de nombreuses manifestations en Suisse. Jusqu'ici, il décidait de sa participation en se fondant sur une liste recensant les manifestations récurrentes auxquelles il se rendait toujours. Il déléguait des conseillers fédéraux à d'autres manifestations, suivant les disponibilités.

La nouvelle règle met fin à une inégalité de traitement. Les nouvelles manifestations importantes pourront ainsi être traitées de la même manière que les manifestations établies de longue date. (ats)

Ton opinion