Slovénie: Sommaruga visite des projets financés par Berne
Actualisé

SlovénieSommaruga visite des projets financés par Berne

La présidente de la Confédération s'est rendue en Slovénie pour discuter de la situation des migrants et des programmes soutenus par la Suisse.

Mme Sommaruga était arrivée mardi en Slovénie.

Mme Sommaruga était arrivée mardi en Slovénie.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a visité mercredi en Slovénie les deux projets les plus importants soutenus par la Suisse dans le cadre de la contribution à l'élargissement de l'UE. L'un est lié aux énergies renouvelables et le second à la radiothérapie.

La Slovénie est membre depuis 2004 de l'UE. La Suisse a débloqué 22 millions de francs pour financer huit projets dans ce pays dans le cadre du «milliard de cohésion».

«Cinq d'entre eux sont achevés, trois sont encore mis en oeuvre», a déclaré à l'ats le porte-parole du Département fédéral de justice et police (DFJP), Lorenz Frischknecht. Au total, Berne a donné environ 5 millions de francs pour les deux projets visités par Mme Sommaruga.

Présente à l'inauguration d'une usine

L'un d'entre eux a permis d'équiper 12 bâtiments publics dans le nord-ouest du pays pour l'approvisionnement en courant et en énergies renouvelables. Parmi eux figurent huit écoles, une piscine, un musée, un centre culturel et une crèche. La présidente de la Confédération a participé aux célébrations pour la fin de ces travaux.

Mme Sommaruga a ensuite visité un projet de radiothérapie dans un hôpital universitaire, également financé par la Suisse. Le personnel slovène s'était rendu à l'hôpital cantonal de Bellinzone.

L'économie a également figuré au programme de Mme Sommaruga. La Suisse est le deuxième investisseur en Slovénie après l'Autriche, selon le DFJP. Mme Sommaruga a pris part mercredi à l'inauguration d'une usine d'un fabricant de génériques dont le propriétaire est Novartis à Lendava, dans l'est du pays. Elle a rencontré plusieurs employés du site.

Migration évoquée avec Pahor auparavant

Lors d'un repas de travail, elle a échangé avec le Premier ministre sur la migration et l'intégration des réfugiés, a indiqué M. Frischknecht. La démocratie directe dans les deux pays a également été évoquée.

Mme Sommaruga était arrivée mardi en Slovénie et avait été reçue à Ljubljana par le président Borut Pahor. Elle avait discuté avec lui de la crise des migrants.

La Suisse et la Slovénie avaient toutes les deux affirmé qu'une politique d'asile solidaire est nécessaire pour résoudre cette situation, avait indiqué après la rencontre Mme Sommaruga. Les présidents se sont encore dits favorables à un système de quotas contraignants. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion