Réseaux sociaux: Son alliance ressort dans la couche sale de son fils
Publié

Réseaux sociauxSon alliance ressort dans la couche sale de son fils

La radiographie passée par un bébé de 14 mois ne laissait pas de place au doute: il avait avalé la bague de sa maman. Le bijou est réapparu quelque temps après, par voie naturelle.

par
joc

Il ne faut jamais rien laisser traîner à la maison quand un bambin est dans les parages. Cette mère de trois enfants le sait bien, mais elle redoublera de vigilance à l'avenir. Incapable de remettre la main sur son alliance, elle a commencé à soupçonner son fils de 14 mois. «Ma femme ne trouvait plus sa bague hier, alors nous avons décidé de faire passer une radio à notre bébé», juste au cas où, a écrit jeudi sur Reddit un certain iamclarkgriswold. Sur la radiographie, on peut clairement voir apparaître le fameux bijou dans l'estomac de l'enfant.

«Votre bébé n'est-il pas plus précieux maintenant?», s'est amusé un internaute. «Souvenez-vous: un jour, vous devrez faire un discours au mariage de votre enfant. Je commencerais par ça», a conseillé un autre utilisateur de Reddit. Les médecins se sont montrés rassurants avec les parents du petit garçon, leur expliquant que l'alliance finirait par être évacuée de manière naturelle et qu'une intervention n'était pas nécessaire. Le couple était simplement condamné à examiner minutieusement chaque couche souillée de son enfant pendant les jours suivants.

Le médecin avait pronostiqué une période de deux semaines avant que la bague ne réapparaisse, raconte le Huffington Post. Heureusement pour l'internaute et sa femme, la délivrance est survenue neuf heures seulement après la publication de cette histoire sur le web. «Nous n'en revenons pas de la vitesse à laquelle s'est passé. Et cela n'a pas semblé lui faire mal», s'est émerveillé l'internaute. Sermonné par certains utilisateurs de Reddit, l'homme s'est défendu avec humour: «La bague était posée sur le lavabo de la salle de bains quand elle se préparait. Il a dû l'attraper. Ne soyez pas trop critiques, c'est notre troisième enfant. Les troisièmes s'élèvent pratiquement eux-mêmes.»

Ton opinion