Etats-Unis: Son bébé crie dans la nuit, il se lève et croit halluciner
Actualisé

Etats-UnisSon bébé crie dans la nuit, il se lève et croit halluciner

Un Américain s'est réveillé en catastrophe pour venir en aide à sa fille de 2 ans qui pleurait. Au salon, il s'est retrouvé face à un inconnu qui était en train de la bercer.

par
joc
L'homme de 34 ans était fortement alcoolisé et assure avoir pris l'enfant pour un «nain».

L'homme de 34 ans était fortement alcoolisé et assure avoir pris l'enfant pour un «nain».

Un père de famille domicilié à Tempe (Arizona) a vécu un véritable cauchemar, jeudi soir. Alerté par les pleurs de sa fille de 2 ans, l'homme s'est levé pour se rendre à son chevet. L'enfant n'était cependant pas dans sa chambre, mais au salon, dans les bras d'un inconnu qui la berçait. Après s'être introduit dans la maison pour y commettre un cambriolage, l'homme de 34 ans avait pris la petite dans ses bras. «Je suis ton ami», a assuré Oren Cohen au père de famille, avant de lancer l'enfant sur le canapé.

Pendant que son épouse était au téléphone avec la police, l'Américain a tout fait pour empêcher l'individu de s'enfuir, rapporte le «Washington Post». Les deux hommes ont lutté pendant environ dix minutes avant l'arrivée des forces de l'ordre. L'Israélien a été inculpé de vol au second degré, d'agression aggravée et d'enlèvement. Il a été incarcéré et sa caution fixée à 250'000 dollars.

«Et je suppose que c'est à ce moment-là que j'ai vu ce nain»

Le trentenaire a expliqué aux enquêteurs qu'il avait bu beaucoup d'alcool avec un ami vivant dans le même complexe immobilier que ses victimes. Il a évoqué un «black-out» et assuré ne se souvenir que très vaguement des événements. Sa version des faits est un brin surréaliste: «Et je suppose que c'est à ce moment-là que j'ai vu ce nain. Cela ressemblait à un nain et j'ai pensé que c'en était un», a-t-il expliqué lors de son interrogatoire.

Les chaussures et le passeport de Cohen ont été retrouvés sur le sol de la chambre de l'enfant, sa veste coincée derrière le lit. L'intrus s'était servi dans le frigo familial et avait utilisé leur salle de bains. Quand il a appris que la personne qu'il tenait dans ses bras était une petite fille, le trentenaire a craqué:« Il a dit que jamais il ne ferait de mal à un enfant», décrit le rapport de police. L'homme a fermement démenti toute forme d'agression sur la petite fille: «Je ne ferais jamais rien de tel. Mon père est un délinquant sexuel. Je ne ferais jamais quelque chose qui s'en rapproche», a assuré Cohen, avant de présenter ses excuses à la famille.

Ton opinion