Zurich - Son certificat Covid a été effacé juste avant les vacances
Publié

ZurichSon certificat Covid a été effacé juste avant les vacances

Le Département zurichois de la santé a invalidé plusieurs attestations de vaccination pour effectuer des modifications. Les personnes concernées ont été informées par courrier. Un lecteur a failli devoir faire une croix sur son séjour en Italie.

par
ofu
On ignore combien de personnes ont été concernées (image prétexte).

On ignore combien de personnes ont été concernées (image prétexte).

Montage photo Justine Romano/getty images

«Bonjour. Votre certificat de vaccination a été effacé en raison d’une modification apportée aux données. Vous en recevrez un nouveau.» Cette lettre lacunaire, se résumant à deux phrases, a été envoyée ce week-end par le Département zurichois de la santé à diverses personnes résidant dans le canton. Plusieurs d’entre elles, consternées, ont contacté le Tages-Anzeiger.

Un des lecteurs du journal alémanique raconte: «J’avais prévu de passer mes vacances tant attendues en Italie. Et samedi, je découvre ce courrier dans ma boîte aux lettres.» Après être allé vérifier sur l’application, il s’est rendu compte que son certificat Covid avait bel et bien disparu. «On a désactivé mon certificat tout en mettant en péril mes plans de voyage», s’énerve le Zurichois, qui déplore la manière de procéder des autorités.

Un happy end

Contacté, un porte-parole du Département de la santé explique que la lettre a été envoyée à toutes les personnes ayant demandé une correction de leurs données par voie téléphonique, comme ajouter un deuxième prénom. Il assure que toutes les personnes concernées recevront leur nouveau certificat au plus tard en début de semaine prochaine.

Le lecteur du «Tagi» assure pourtant ne jamais avoir demandé une telle modification par téléphone. Toute cette histoire aura quand même eu une fin heureuse pour lui. Après avoir envoyé un e-mail incendiaire au Département de la santé, il a obtenu un nouveau certificat Covid le jour même. «Malgré le fait que je sois énervé, je dois tout de même complimenter cette bonne réactivité de la part des autorités.»

Ton opinion