Actualisé 19.02.2020 à 22:02

SuisseSon coffre-fort à 1 franc n'a pas livré son «trésor»

Un Alémanique s'est offert un coffre-fort géant pour la modique somme d'un franc, en 2014, sur internet. Or depuis, toutes les tentatives pour l'ouvrir sont restées vaines.

de
gab/ofu

C'est un mastodonte: il pèse environ 5 tonnes et mesure 2 mètres de haut sur 1,5 mètre de large. Depuis six ans, ce mystérieux coffre-fort trône dans le jardin d'Yves Senn à Rickenbach bei Wil (TG). L'Alémanique de 44 ans et un de ses amis l'ont acheté en 2014 aux enchères sur Ricardo.ch pour 1 franc. Ensuite, ils l'ont fait transporter depuis le canton d'Argovie jusqu'au domicile du quadragénaire, rapporte FM1Today.

«Je pense que l'ancien propriétaire voulait juste s'en débarrasser», a-t-il expliqué mercredi. C'est sans doute pour cela qu'il s'en est séparé pour un prix symbolique, pense-t-il. Mais il se pourrait aussi que c'était parce que le coffre était impossible à ouvrir!

Du métal, du béton et de l'acier

Yves Senn, bijoutier de métier, a déjà essayé à maintes reprises de le forcer, en vain. La première fois, il a voulu faire un trou dans le coffre-fort avec une perceuse spéciale, afin d'y glisser une caméra. Son but était découvrir enfin ce qu'il contient. Mais ses efforts sont restés infructueux.

La deuxième fois, il a fait appel à un forgeron. Il a découvert que le coffre-fort était composé de plusieurs couches superposées et alternées de métal et de béton. Il a abandonné quand il est finalement tombé sur une énième couche d'acier.

Payer 5000 francs pour l'ouvrir: trop cher

Des recherches montrent que l'engin a été construit par l'entreprise Kaba AG. Contactée, celle-ci se dit prête à l'ouvrir et à l'évacuer. Un service qu'ils factureraient 5000 francs. Une somme trop élevée pour Yves Senn et son ami. «Ce serait de l'argent jeté par les fenêtres s'il devait s'avérer que le coffre-fort est vide.» Le Thurgovien a bien tenté de rassembler les 5000 francs via un site de crowdfunding en 2017, sans succès. Lui-même serait prêt à débourser 1000 francs, pas plus.

Vide, vraiment?

Ce mercredi, une personne munie d'un appareil à souder a tout de même réussi à percer le blindage, ce qui a permis de glisser une caméra endoscopique dans l'ouverture. Mais la déception a été grande car l'intérieur du coffre semblait vide.

«Au début, je pensais qu'il contenait peut-être des actions, de l'argent ou de l'or. Mais je ne suis plus si optimiste», soupire Yves Senn. De plus, on lui aurait expliqué que 90% des coffres-fort forcés étaient vides.

Mais le quadragénaire garde néanmoins espoir. Car selon l'entreprise qui a construit ce mastodonte, il devrait peser 3 tonnes. Or il en fait 5... Contiendrait-il malgré tout quelque chose pesant 2 tonnes? Et si oui, de quoi pourrait-il bien s'agir?

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!