Interview de DJ Tatana : «Son corps n'aurait pas supporté de drogue»
Actualisé

Interview de DJ Tatana «Son corps n'aurait pas supporté de drogue»

Ils étaient les figures de proue de la scène trance suisse. Tatana se confie à 20minutes pour la première fois depuis la mort de son ami et mentor DJ Energy.

par
Niklaus Riegg/fab

Dans les années 2000, DJ Tatana et DJ Energy formaient le duo de rêve du milieu techno helvétique. Ils ont produit ensemble plusieurs hits et s'inspiraient réciproquement. Aucune grosse rave party sans que les deux n'y figurent. Ces dernières années ont été plus calmes pour eux mais ils ne se sont pas pour autant perdus de vue. Tatana se confie au sujet de la perte de son ami.

Comment avez-vous appris la mort de DJ Energy?

DJ Tatana: Dimanche, j'ai dormi jusqu'à midi. Quand je me suis réveillée, j'avais 50 appels en absence sur mon téléphone portable. J'ai tout de suite compris que quelque chose de grave s'était passé. Au même moment, mon frère m'a appelé et raconté ce qui s'était produit. J'étais choquée! Quelques heures plus tôt je discutais encore avec Roger.

A la Street Parade?

Oui. Nous avons eu une bonne discussion, il était très affectueux et a exceptionnellement beaucoup parlé. Mais j'ai remarqué qu'il n'était pas très en forme. Malheureusement je n'avais pas beaucoup de temps et j'ai du partir. Il m'a dit qu'il allait me téléphoner. Il ne l'a pas fait. Mais j'avais déjà remarqué lorsque j'ai joué samedi que quelque chose ne tournait pas rond.

Pourquoi?

Roger se produisait juste après moi sur la scène Jubilée. J'avais prévu de jouer un mix de nos hits «End of Time» comme transition entre nos deux sets. Mais après dix secondes, l'installation sonore a lâché. Rétrospectivement c'est vraiment troublant.

Vous avez dit que vous aviez remarqué qu'il n'allait pas bien…

Oui, il m'a parlé de violentes douleurs à l'épaule. J'ai pensé qu'il devait prendre des analgésiques pour pouvoir malgré tout se produire sur scène.

Aviez-vous l'impression qu'il avait pris des drogues?

Non. Les douleurs et les médicaments étaient visiblement déjà trop durs à supporter pour son corps.

Qu'avez-vous perdu avec DJ Energy?

Mon mentor, mon ami. Il m'a permis de devenir célèbre. C'était un homme auprès de qui je pouvais aller pleurer quand quelque chose n'allait pas. Pour moi c'est une perte immense.

Et qu'a perdu la scène?

Une légende! Il a vraiment aimé cette musique et était le poumon de la scène trance suisse. C'est quelque chose qu'on ne pourra jamais effacer.

Allez-vous vous rendre à son enterrement?

Absolument! Je veux voir Roger encore une fois.

«Liberty Trance Energy 2003 Theme»: L'un des tubes que DJ Energy avait réalisé avec Tatana.

Ton opinion