27.08.2020 à 10:40

États-UnisSon cours universitaire a lieu… sur un parking

Sa salle de musique étant trop petite et donc le risque de contamination trop élevé, un professeur de la Texas State University a décidé de donner ses cours à l’extérieur.

de
joc

Masque sur le visage, des élèves de la Texas State University sont assis sur de simples chaises disposées à bonne distance les unes des autres. Privés de bureau, ils ont déposé leurs affaires par terre ou sur leurs genoux. Le cours a lieu en plein air, sur un parking. Cette photo surréaliste a été publiée lundi sur Twitter par Cade, un étudiant qui ambitionne de devenir professeur de musique.

«Voilà ce que mes 25’000 dollars de frais de scolarité me permettent d’obtenir à l’université! J’adore mon cours de 8h», a écrit le jeune homme en légende de cliché devenu viral. Cade explique à BuzzFeed qu’il ne veut pas que sa photo soit mal interprétée. Il insiste sur le fait que ses enseignants se démènent pour assurer leur programme malgré les circonstances. «Nous étions à l’extérieur parce qu’avec les instruments à vent, se trouver à l’intérieur est beaucoup, beaucoup plus dangereux», ajoute-t-il.

«C’est vraiment malheureux»

Cade explique que la salle de musique est trop petite pour permettre aux élèves de respecter les règles de distance sociale en maniant les instruments, qui par ailleurs prennent beaucoup de place. «C’est vraiment malheureux que la meilleure école de musique, peut-être du pays, soit aussi pauvre en ressources», déplore le jeune homme.

Dans un communiqué, la Texas State University confirme que le professeur chargé du cours a préféré le donner à l’extérieur, notamment pour échapper au danger de la climatisation, qui favoriserait la circulation du virus. «Le fait d’être à l’extérieur, combiné au port de masques spéciaux qui leur permettent de jouer d’un instrument, offre l’environnement d’apprentissage le plus sûr possible aux élèves», a fait savoir l’institution.

De son côté, Cade explique qu’il a du mal à s’habituer à ces cours en extérieur. Il raconte que les autres étudiants passant dans le coin les regardent bizarrement et que le bruit des voitures est perturbant. «Il est évident que cela ne fait pas plaisir de payer autant d’argent pour se retrouver dehors. Mon état d’esprit est que je fais de mon mieux et que mes professeurs font de leur mieux», conclut-il.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
35 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Lulu 75

28.08.2020 à 21:33

Ça fait bientôt trois jours que ce sujet peut être commenté et les sujets polémiques sont fermés au bout de quelques heures.

La Bande a Mickey

28.08.2020 à 17:26

Sinon? Vous en avez pas marre de nous bassiner avec des faits divers des etats unis?

Vivement l hiver

28.08.2020 à 13:24

Face à la réalité de la vie quotidienne, tout ce cirque ne va pas durer longtemps, quel que soit le pays