Accident de «Schumi»: «Son état s'est légèrement amélioré»
Actualisé

Accident de «Schumi»«Son état s'est légèrement amélioré»

Schumacher, toujours entre la vie et la mort, a subi une deuxième opération à l'hôpital de Grenoble. Les médecins évoquent une légère amélioration après le dernier scanner.

par
20 minutes

Michael Schumacher a été opéré une seconde fois lundi en fin de journée. Il est toujours plongé dans un coma artificiel, mais le scanner après la nouvelle intervention chirurgicale a montré une «légère amélioration» selon les médecins présents à la conférence de presse mardi matin.

L'opération de «Schumi» n'était pas prévue. Mais vu l'état plus stable de l'ancien pilote, l'équipe médicale a pris la décision de le déplacer à nouveau pour l'opérer. «La situation est mieux contrôlée qu'hier», selon les médecins.

Futur incertain

«En ce mardi matin, il y a un peu de mieux par rapport à hier, mais Nous ne pouvons pas dire qu'il soit hors de danger», ont-ils poursuivi.

Concernant le futur de l'Allemand, personne n'a osé prendre le moindre risque. «Le discours de demain pourrait être à nouveau alarmiste, a répondu un docteur. Nous ne pouvons pas nous prononcer sur un futur. Même un futur proche.»

D'après ces derniers, Michael Schumacher a été «protégé en partie» par son casque de la violence du choc, survenu à vitesse élevée. Sans cette protection, il ne serait certainement «pas arrivé jusqu'ici». L'inquiétude reste grande, car il est rare de sortir sans séquelles d'un traumatisme sévère. Il peut s'agir de troubles cognitifs (irritabilité, lenteur, troubles de la mémoire et de l'attention) et plus rarement de troubles moteurs (paralysie, perte d'équilibre) et de crises d'épilepsie. La rééducation est souvent longue et complexe.

«Il pourrait être l'un d'entre nous»

L'annonce dimanche de l'hospitalisation du champion allemand a fait très vite le tour du monde. La chancelière Angela Merkel s'est dite «totalement bouleversée» en apprenant l'accident. Dans la ville natale de Schumi, Kerpen (Allemagne), les fans du champion s'inquiétaient pour cet homme «qui a su rester simple», selon la mairesse, Marlies Sieburg. Bien que résident suisse, «il pourrait être l'un d'entre nous», a confié la première magistrate de cette petite ville proche de Cologne.

Les réactions les plus nombreuses viennent du monde de la F1, tant de la part des professionnels que des supporters. «Je suis choqué et j'espère qu'il va aller mieux le plus vite possible», a confié l'Allemand Sebastian Vettel, quadruple champion du monde de F1. Le Britannique Damon Hill, champion du monde en 1996, a dit qu'il «priait» pour son ancien rival. Le Brésilien Felipe Massa a lui aussi prié «Que Dieu te protège» et souhaité «un rétablissement rapide» à son «frère».

L'écurie italienne Ferrari, avec laquelle Schumacher a gagné cinq titres mondiaux, a fait savoir qu'elle était «en contact constant avec la famille et les proches» du champion dans ce «moment si difficile» et «avec l'espoir d'avoir le plus vite possible de meilleures nouvelles». Plusieurs dizaines de journalistes notamment allemands, italiens et britanniques ont pris position lundi devant l'hôpital.

«Ne nous quitte pas!»

En France, «L'Equipe», dans son édition de mardi, s'adresse «au plus grand pilote de F1 des Temps modernes» en titrant «Ne nous quitte pas!». Le Parisien voit «un destin brisé» après «la lourde chute à skis» de Michael Schumacher «toujours entre la vie et la mort».

Une enquête a été ouverte sur «les circonstances et les causes de l'accident de ski», a indiqué le Parquet d'Albertville (Savoie), confirmant que l'accident s'était produit dans une «zone hors piste sur laquelle des rochers étaient enfouis en partie, ou en totalité, sous la neige». Michael Schumacher est à ce jour le pilote de Formule 1 le plus titré du monde avec 7 titres de champion du monde entre 1994 et 2004 et 91 victoires en Grand Prix. (20 minutes/ats)

Le casque brisé en deux

«Le casque a été brisé en deux parties», a affirmé une source proche à l'AFP, confirmant une information du quotidien allemand Bild. Selon un secouriste, cité par Bild, quand les secours sont arrivés sur place, «le casque de Schumacher était brisé, on voyait beaucoup de sang».

Selon les médecins de l'hôpital de Grenoble où il a été admis dimanche, le septuple champion du monde de Formule 1 souffre de lésions crâniennes «diffuses et sérieuses» et a été plongé dans un coma artificiel après avoir été opéré.

L'annonce de l'accident du plus grand champion de l'histoire de la F1 a suscité une forte émotion et de nombreuses réactions tant des professionnels que des fans dans le monde entier.

Ton opinion