Honduras: Son évasion était à deux doigts d'être une réussite

Actualisé

HondurasSon évasion était à deux doigts d'être une réussite

Le leader d'un gang a essayé de s'évader de prison, dimanche, en se déguisant en femme. Il avait soigné chaque détail mais oublié de changer sa voix au moment de s'exprimer.

par
joc

C'était pourtant bien tenté. Un détenu incarcéré pour meurtre a essayé de s'évader de la prison de San Pedro Sula (nord-ouest) après s'être déguisé en femme, dimanche. Francisco Herrera Argueta, 55 ans, avait soigné les détails: il s'était procuré une perruque blonde, une jupe et des faux seins et s'était verni les ongles en rose, rapporte «El Heraldo», qui ne précise pas comment il a obtenu ce matériel.

L'homme a tenté de quitter la prison en se glissant parmi les familles d'autres détenus venues leur rendre visite. Argueta prévoyait de se faire passer pour une certaine Jacinta Elvira Araujo, une visiteuse qui avait laissé sa carte d'identité en entrant dans l'établissement.

Une «voix rauque, masculine»

Des officiers de police avaient déjà repéré cette étrange personne qui semblait avoir bien du mal à marcher avec des talons. Malgré les soupçons, le quinquagénaire a pourtant réussi à passer plusieurs contrôles de sécurité. Mais c'est au moment où un gardien lui a demandé sa carte d'identité que le détenu s'est trahi, s'exprimant avec une «voix rauque, masculine», a déclaré le porte-parole de la police, Bayron Sauceda. Contraint de retirer ses lunettes noires, le prisonnier a été démasqué et escorté jusqu'à sa cellule.

Argueta, surnommé «Don Chico» par son gang, a été arrêté en septembre 2015 pour meurtre et possession illégale d'armes. En guise de punition, le criminel pourrait être transféré vers la prison «El Pozo» à Santa Barbara, connue pour être la plus dangereuse du pays.

Ton opinion