05.06.2020 à 11:53

Royaume-Uni

Son ex boit du vin dans un verre à eau, elle défèque sur son palier

Une quadragénaire était jugée cette semaine après avoir complètement pété les plombs lors d’une visite rendue à son ex-compagnon, mi-avril à Londres.

de
joc

C’est une bien étrange affaire qui occupe actuellement le Tribunal de grande instance de Westminster. Une femme de 41 ans risque une peine de prison pour s’être déchaînée contre son ex, qu’elle espérait reconquérir. Le 15 avril, en pleine crise du coronavirus, Deka Ahmed s’est pointée chez Silvestrs Rullis, 28 ans, à Londres. «Surprise! Je suis en bas avec une bouteille de vin», lui a-t-elle annoncé sur WhatsApp.

Le jeune homme a alors commis l’impair de servir le breuvage dans des verres à eau, ce qui a eu le don de plonger la quadragénaire dans une colère noire. Folle de rage, Deka a lancé son verre contre son ex, mais celui-ci a pu esquiver et le récipient est allé s’écraser contre un placard. Incontrôlable, l’accusée a frappé sa victime une dizaine de fois au visage avant de s’en prendre à son colocataire avec une ceinture, écrit metro.co.uk.

Six policiers pour la maîtriser

Les deux hommes sont finalement parvenus à chasser la quadragénaire. C’est à ce moment-là que Deka a baissé son pantalon et déféqué sur le palier de son ex. Lors du procès, Silvestrs Rullis s’est présenté via visioconférence: il est actuellement en prison pour avoir notamment volé la sonnette d’entrée de Deka Ahmed. La quadragénaire affirme d’ailleurs que c’était justement pour récupérer cette sonnette qu’elle s’était présentée chez son ex-copain. Le juge ne l’a pas crue, et l’a reconnue coupable de dommages criminels ainsi que de coups et blessures.

Silvestrs a expliqué que Deka devenait violente sous l’effet de l’alcool. «Elle était agressive, grossière, irrespectueuse. Je suis retourné dans la chambre et je me suis rendu compte qu’elle utilisait mon téléphone. J’ai vu que Facebook et Instagram étaient ouverts et qu’elle avait ajouté des textes méchants sur mon Facebook que j’ai immédiatement effacés. Elle est devenue très agressive et a commencé à se battre avec mon colocataire», a témoigné le jeune homme.

Il aura finalement fallu l’intervention de six policiers pour maîtriser la quadragénaire. Elle connaîtra sa sentence à une date ultérieure.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!