Etats-Unis - Son fils de 2 ans refuse le masque: virés de l’avion et livrés à la police
Publié

États-UnisSon fils de 2 ans refuse le masque: virés de l’avion et livrés à la police

Un petit garçon asthmatique avait toutes les peines du monde à garder son masque à bord d’un vol Americain Airlines. Lui et sa famille ont été éjectés de l’avion et escortés par des officiers.

Une Américaine a vécu un véritable cauchemar à bord d’un vol de l’American Airlines qui devait relier Dallas (Texas) à Colorado Springs, lundi. Amanda Pendarvis voyageait avec son fils de 2 ans souffrant d’asthme, et l’équipage a exigé que l’enfant porte un masque. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent le petit garçon lutter, pleurer et avoir du mal à respirer, alors que sa maman essaie tant bien que mal de lui faire garder son masque. La jeune femme explique que son fils n’avait jamais porté de protection sur le visage jusqu’à ce jour.

Elle ajoute avoir présenté à un steward le résultat négatif d’un test passé par son enfant. En vain. «Je n’étais pas en train de refuser le port du masque. Je n’ai jamais dit non plus que je n’essaierais pas de maintenir ce masque sur le visage de mon fils», témoigne Amanda. Selon l’Américaine, le steward prénommé Carl a fini par s’adresser aux autres passagers pour s’excuser du retard: «Nous avons affaire à une voyageuse non coopérative.» Le pilote a fait demi-tour sur le tarmac pour revenir à la porte d’embarquement, explique Daily Dot.

Une fois débarqués de l’avion, Amanda, sa mère et son fils ont été escortés par des policiers. «Je n’ai véritablement pas de mots», raconte sur Twitter la passagère, qui s’en prend de manière ironique au steward: «Merci pour ta bravoure, Carl sur le vol AA 1284… tu as vraiment pris les choses en main en faisant sortir ce monstre de cet avion.» D’après la jeune femme, la plupart des passagers l’ont soutenue durant l’incident.

«Les rapports préliminaires indiquent que la personne a refusé de se conformer aux instructions des membres de l’équipage de rester assis et de porter un masque facial bien fixé sur son nez et sa bouche», a réagi la compagnie aérienne. La petite famille a fini par prendre le vol suivant.

(joc)

Ton opinion